Pratiques performatives

L’activité performative : systèmes périphériques dans l’économisme dominant

by Richard Martel

L'insatisfaction de la matière dans la recherche de nouvelles formes et l'insatisfaction de l'homme dans la recherche de nouvelles vérités sont équivalentes : physique, éthique et connaissance se meuvent au sein d'une réalité dominée par un constant dynamisme.

Des happenings à la performance

by Jean-Jacques Lebel

Je vous propose une promenade subjective - très subjective, même - à travers un courant de l'art contemporain, des happenings à la performance, du Festival de la libre expression à Polyphonix. Je dédie cette promenade à mon ami Tomàs Llorens, grand historien de l'art, qui fut directeur, entre autres, de l'IVAM, où il constitua de remarquables collections d'oeuvres de Julio Gonzales et d'Henri Michaux, puis du Musée de la fondation Thyssen à Madrid où j'ai eu le plaisir de travailler avec lui à deux expositions innovantes: Juegossurrealistas, 100 cadavres exquis et Du chaos dans le pinceau (lavis de Victor Hugo). Tomàs Llorens est la preuve vivante que l'amour et la connaissance approfondie de l'art ancien n'impliquent pas toujours le mépris envers l'art contemporain.

IVe Rencontre internationale d’art performance au Yucatan

by Helge Meyer · illustrations: Helger Meyer, Omar Euan

Elvira Santamaria (curatrice) et Antonio Prieto (directeur du Centro de Inves-tigaciones Escénicas de Yucatan [CINEY]) ont invité, du 30 août au 5 septembre 2005, cinq artistes de la performance venant de l'étranger et cinq artistes locaux du Yucatan à prendre part au IVe Encuentro Internacional de Performance en Yucatan sous le thème « Agir et exister ». On ne peut imaginer un meilleur endroit que ce décor tropical pour présenter un tel événement

A défaut de mieux...performances

by Sébastien Dulude

Trois-Rivières, un soir de novembre, à Silex : une soixantaine de personnes discutent, boivent, fument. Beaucoup se connaissent. Un homme arrive. Grimpe sur un tambour et regarde le plafond. On entend: "c'est une performance?"

Dada, Pinoncelli, l’urinoir...

by Gaëtan Bruel

« Quelle est la température de Dada ? Est-il mort ? » écrivait en 1920 l'artiste néerlandais Théo Van Doesburg au dadaïste Tristan Tzara. Aujourd'hui, alors que cette question continue de se poser, que répondre ? En effet, si Dada est officiellement mort en 1924, l'esprit dadaïste, prétendument réactivé par l'exposition Dada qui a eu lieu en janvier 2006 au Centre Pompidou, a le vent en poupe. « Dada est partout », proclament les journalistes qui n'hésitent pas à affirmer que « mode, design, gastronomie ou tourisme » sont aujourd'hui les enfants de Dada. À les entendre, porter un chapeau insolite, avoir dit « non » à la Constitution européenne, c'est déjà être dadaïste. Si l'on peut se réjouir de l'engouement suscité par Dada, il faut cependant s'interroger : cette interprétation de Dada, dilettante et mondaine, ne trahit-elle pas l'esprit originel de l'avant-garde dadaïste ? Qu'en est-il réellement de Dada aujourd'hui ? Dada est-il encore vivant ?

La conscience scénique en poésie-action

by Michaël La Chance

Le propos qui suit se veut un prolongement à quelques réflexions proposées au cours du colloque Poésie et performance, animé par Isabelle Courteau et Sylvie Tourangeau, à la Maison de la culture Plateau -Mont-Royal le jeudi 1er juin 2006 dans le cadre de la 7e édition du Marché francophone de la poésie. La notion de « conscience scénique » qui fut proposée m'a paru centrale et me conduit à distinguer quatre scènes : la scène de l'écriture elle-même, la scène de lecture, la scène culturelle dans laquelle les deux scènes précédentes se jouent et finalement la scène documentaire.

Political context in Southeast Asia ’Stepping In - Stepping Up’

by Chumpon Apisuk

Chumpon Apisuk nous soumet un compte rendu d'une discussion sur la situation de l'art performance en Asie du Sud-Est, dont le Southeast Asia Performance Art Symposium s'est tenu à Bangkok du 25 au 27 novembre 2005. L'idée de ce symposium était de réunir des organisateurs, critiques, artistes et autres «académiciens» de l'art action dans cette région en effervescence artistique. On y a traité de politique, de culture et d'incidences sociales reliées à l'art performance, comme c'est souvent le cas.

L’espace de la performance: Anna Halprin

by Michel Collet

Présentée au Musée d'art contemporain de Lyon, Anna Halprin à l'origine de la performance est une exposition consacrée à cette artiste américaine, danseuse, chorégraphe, dont l'oeuvre intermédia est encore peu connue. En choisissant ce titre, Jacqueline Caux, commissaire de l'exposition, a organisé la monstration des pièces à l'image de l'oeuvre d'Anna Halprin, ouvrant l'espace à plusieurs pôles, ménageant des fluidités dans une somme documentaire imposante.

Des contenus hybrides de la performance

by Michel Collet

En Franche-Comté dans l'est de la France, plusieurs événements autour de l'art action, de la performance et des sonorités ont été organisés, notamment par le Centre d'art mobile, le collectif Montagne Froide et l'association W. Relevons que très singulièrement se jouent dans cette pluriactivité bouillonnante des coopérations fortes entre ces organisations aux choix conceptuels pourtant différents.

Psychogéographie d’un festival

by Richard Martel · illustrations: Richard Martel

Tentative de regard critique sur la matière spectaculaire et son déroulement séquentiel.

Complexités de la ville moderne et d’une biennale d’art à Cuba

by Nelson Herrera Ysla · illustrations: Richard Martel

Les villes modernes ne se distinguent pas seulement aujourd'hui par leurs symboles et emblèmes architecturaux ou par ces accidents naturels qui les situent dans la carte internationale d'intérêts culturels et touristiques. Depuis un certain temps, on assiste au développement de phénomènes qui vont au-delà du physique pour tomber dans le domaine authentiquement environnemental, caractérisé par un signe visuel, olfactif, auditif, tactile, voire par des résonances à l'endroit du palais car, comme on le sait, les saveurs et les repas enrichissent et amplifient l'identité dans n'importe quel coin de la planète.

Médium : Marge engage ou s’engage?

by Sonia Boudreau · illustrations: Sonia Boudreau

Une ferme maraîchère écologique, une entreprise d'économie sociale à but non lucratif, un café qui commercialise des produits équitables, une bergerie familiale de brebis laitières, un centre de villégiature offrant des parcours aventures et un forum jeunesse régional furent invités à devenir partenaires de l'art actuel pour l'événement Engage à Jonquière qui s'est déroulé du 24 août au 2 septembre 2005.

Si j’aimais le théâtre, j’aimerais le théâtre d’A.P.A.

by Hélène Matte · illustrations: Michaël Pineault

Québec, 27 mai 2006,13 h, galerie Rouje. À la porte, on nous offre en guise de ticket d'entrée une coupe en plastique. À moitié pleine, à moitié vide, la coupe ? Peut-être aurons-nous à boire. Nous pénétrons dans la galerie. Déjà, une petite foule s'y trouve. Nous y sommes, il ne reste plus qu'à attendre que cela commence.

Eraritjaritjaka

by Alain-Martin Richard · illustrations: Mario Del Curto

Présenté dans le cadre du Carrefour international de théâtre, en mai 2006, Eraritjaritjaka fut le moment fort de cette édition. Théâtre musical, musique théâtralisée, réification de l'esprit en marche, la création de Heiner Goebbels propose une insertion dans l'écoulement de la pensée.

Le Lieu Unique : bouillonnements culturels

by Julie Rhéaume

Imaginez un grand espace de diffusion multidisciplinaire installé dans une ancienne fabrique de biscuits... Imaginez un endroit pas comme les autres qui favorise le mélange des genres. Imaginez un Lieu Unique... Depuis l'année 2000, le Lieu Unique occupe une ancienne usine de biscuits Lu, à Nantes, en France. Jadis, on y fabriquait des Pailles d'or ; on y présente maintenant des événements artistiques de tous genres.

Des abeilles et des hommes

by Guy Sioui Durand · illustrations: Yves Tremblay

Les philosophes de la Cité se sont intéressés aux abeilles, insectes sociaux. Les scientifiques ont reconnu dans leurs activités les mécanismes de la reproduction. Que les artistes s'en inspirent allaient de soi.

La nouvelle performance Gatineau/Sherbrooke, Saguenay-Chicoutimi, Montréal

by Richard Martel, Francis Arguin · illustrations: Francis Arguin

À l'automne 2005, en octobre et novembre principalement, Le Lieu, centre en art actuel, avait programmé une sélection d'artistes émergents de la performance de diverses régions du Québec. L'éventail performatif était diversifié, autant par les pratiques que par les différents degrés de stylistiques.

La fin des révolutions

by Christian Messier

Je me passionne, depuis peu, pour la peinture médiévale, en particulier celle de Giotto qui, en fait, est à cheval entre le Moyen-Âge et la Renaissance

Engraisser les étoiles

by Guy Sioui Durand · illustrations: Claudine Cotton, Francis Arguin

Artiste multidisciplinaire, Claudine Cotton vit au Saguenay1. Bien connue par plusieurs de ses manoeuvres et autres actions performatives fondées sur des transactions à hautes teneurs humaine et poétique, ce qu'elle qualifie « d'effleurements de l'autre, dans ces zones de consentement qui permettent autant de se nourrir des particularités de l'autre que de se laisser infiltrer », elle est une des femmes artistes les plus pertinentes actuellement au Québec. L'artiste crée aussi des installations à connotation politique, comme A l'ombre des étoiles, une exposition présentée au Lieu, centre en art actuel, à l'hiver 20062.

Les activités positives de Paul Granjon

by François Simard · illustrations: Francis Arguin

En mars 2006, Le Lieu recevait pour une seconde fois l'artiste électronique français Paul Granjon, maintenant établi à Cardiff au pays de Galles. Pendant deux semaines, l'artiste a mis en place diverses activités positives et participatives se regroupant sous l'idée de la coévolution de l'humain et de la machine.

L’homme à la main d’or

by Guy Sioui Durand · illustrations: Richard Martel

Début avril, au Lieu, centre en art actuel. Un bien étrange personnage s'active à créer un irréel installactif peu banal. Roi Vaara, ce performeur finlandais aussi membre du collectif variable Black Market International, n'en était pas à sa première incartade artistique, chaque fois remarquée à Québec'.

Allan Kaprow 1927-2006 Créateur du happening

by Jacques Dongy

Allan Kaprow, après la mort de Duchamp, de Warhol, de Beuys et de Cage, était l'un des derniers grands artistes emblématiques du XXe siècle. Il vient de mourir, le 5 avril 2006 chez lui, à Encinitas, en Californie

Nam June Paik 1932-2006 De l’amour vers la justice

by Charles Dreyfus

D'où vient le besoin de « radicalité » de Nam June Paik ? Il pense que son ADN mongol y est pour quelque chose ! À l'ère préhistorique, des chasseurs ouralo-altaïques ont parcouru le monde à cheval, de la Sibérie au Pérou, de la Corée au Népal en passant par la Laponie... et, lorsqu'ils voyaient un nouvel horizon au loin, ils devaient partir pour voir plus loin.

related issues

dada · tatsumi · pasi sahlberg · les états drogués · malaparte
#35
2012-09
5,10 €
Europe Paul Eluard
tchécoslovaquie · dada · jean cocteau · paul eluard · gastin bachelard · antonio machado
#1953
1953-07
15 €
La Revue des Revues Promontoire des possibles
dada · les cahiers de prospero · daily bul · l'âge nouveau · l'éphémère · tony lainé
#61
2019-08
10 €