Jonathan Olivares

Portrait : Jonathan Olivares David & Goliath

by Yann Siliec

Inépuisable à vanter les mérites de George Nelson contre Charles Eames, fasciné par les chariots de feu industriels des usines Ford de Détroit, Jonathan Olivares peaufine les connections centrales et les colonnes vertébrales d’un design radical. Open-Closed, In-Out, il déjoue les systématismes et pratique l’objet libre, érudit, ouvert dans son usage et son interprétation. Sa sagesse est fantasque, ses tables, des extensions de sol.

Profil

La structure légère d’Industrial Orchestra s’engage dans le projet. Ils sont jeunes, ils sont dynamiques, ils ont des projets. Ils veulent engager le dialogue avec leurs clients, analyser le marché et comprendre les usages. Louise Campbell s’installe à la Maison du Danemark à Paris. De programmes aboutis en petites esquisses de projets futurs, elle décline des registres qui conjuguent la culture anglaise de sa mère, photographe et gemologue et de son père, ingénieur.