Keith Haring

Christian Lhopital - Le dessin entre trouble et ravissement

by Philippe Piguet

D'étranges figures diaboliques saisies par on ne sait quelle danse de Saint-Guy, une foule de têtes aux allures de crânes vaniteux dont les yeux rouges exorbités vous dardent d’une manière inquiétante, des cohortes de mariées dont le visage est surmonté de deux grandes oreilles les transformant en d’improbables personnages, de charmantes peluches d’animaux engluées dans la peinture blanche…

Eric Baudelaire, le subversif

by Christine Coste

Éric Baudelaire aurait pu devenir chercheur en sciences politiques – spécialiste des questions du Proche et du Moyen-Orient ou des relations américano-cubaines comme son travail universitaire sur la crise des missiles cubains le laissait présager –, s’installer également aux États-Unis où il est né et où il a choisi de faire ses études supérieures après avoir grandi dans la banlieue parisienne. Mais les parcours tracés, les schémas, les modes de pensée, établis, préétablis, ne l’intéressent pas.

Florence Reymond - L’éveillée

by Fabien Simode

Lunettes rondes sur le nez, gilet et chaussures maculés de peinture, Florence Reymond s’affaire dans son nouvel atelier du 18e arrondissement.

Antoine Laurentin - Cultivateur de différence

by Vincent Delaury

Antoine Laurentin, dans son bureau parisien rempli de tableaux, de sculptures primitives et de livres jusqu’au plafond, précise que ce sont ses parents, collectionneurs, qui l’ont initié à l’art.

Marella Rossi, antiquaire par ADN

by Anouchka Roggeman

« Voilà la plus grande culture vivante ! », dit-elle rieuse en pointant un portrait de son père, Jean-Marie Rossi, propriétaire de la prestigieuse galerie Aveline, dédiée au mobilier du XVIIIe siècle et située à deux pas de l’Élysée.

Questions d’actu : Nicolas Bourriaud

by Isabelle Manca

Fin avril, les galeries d’exposition de l’École des beaux-arts de Paris, face au Louvre, reprennent leur nom historique de « Palais des beaux-arts » et inaugurent une nouvelle programmation.

Keith Haring et la France

by Philippe Piguet

Événement majeur du printemps, l’exposition que consacrent le Musée d’art moderne de la Ville de Paris et le Centquatre au peintre américain est l’occasion de rappeler les liens, nombreux, qui ont uni Keith Haring et la France. Histoire d’un amour…

Guy Debord et la société du Facebook

by Bénédicte Ramade

L'homme ne se définit pas facilement. Faire son portrait est somme toute une contradiction quand on connaît l’aversion du penseur pour le jeu des médias : peu de photographies de lui ont été prises, il ne s’est pas plié aux règles de la promotion et des interviews, n’a fait preuve d’aucun goût pour la mise en scène de soi et de son intellect, n’a fait montre d’aucune passion pour la bravoure médiatique.

Fontainebleau un chantier perpétuel de restaurations

by Isabelle Manca

Afin de valoriser ses collections et d’enrichir son circuit de visite, le château de Fontainebleau a lancé plusieurs chantiers de restauration.

Piasa rive gauche s’offre le luxe d’une stratégie de marque

by Anne-Cécile Sanchez

Les galeries d’art étaient encore jusqu’à peu les seuls lieux où l’on pouvait s’aventurer à n’importe quel moment de la journée pour découvrir gratuitement des œuvres offertes à la curiosité de tout un chacun.

Des musées ? Non, des Maisons de vente

by Claudine Petit

Pour séduire une plus large clientèle, les maisons de vente tendent à organiser des expositions d’intérêt dans des scénographies soignées.

L’heureux mariage de la céramique et de l’art d’aujourd’hui

by Armelle Malvoisin

Sollicités par les manufactures de céramique, les artistes contribuent à redynamiser un matériau encore trop peu exploité dans l’art.

Effeuillage de printemps au Salon du livre ancien

by Armelle Malvoisin

S’il est un salon extraordinaire accueillant tous les publics, c’est bien le Salon du livre ancien au Grand Palais.

Marina Abramovic donne corps au Boléro

by Céline Piettre

La grande dame de l’art corporel Marina Abramovic, connue pour ses performances extrêmes – de la lacération à l’absorption de produits toxiques – multiplie ses collaborations avec la scène.

Jean-Marie Périer : “Ce n’est ni de l’art, ni de la merde, ce sont mes photos ! ”

by Martine Robert

Le photographe du Salut les copains des années yé-yé voit désormais ses photos exposées en galeries et acquises par les collectionneurs. Interview sans langue de bois.