Patrimoine et art contemporain

Camille Henrot à Venise, la “meilleure jeune artiste ”

by Philippe Piguet

Elle ne se veut pas artiste et, à l’inverse de nombre de ses semblables, elle réfute toute idée de professionnalisation, préférant nettement la posture de l’amateur. Trente-quatre ans, les traits fins, le visage clair, les cheveux courts et blonds, léger pendentif autour du cou, elle porte une simple veste noire et s’exprime sans langue de bois. Camille Henrot est une artiste – tant pis ! – qui fait preuve d’une rare discrétion dans un milieu où on aime généralement bien se mettre en avant.

Claire Chesnier, la peinture fluide

by Philippe Piguet

Elle est peintre et sa peinture se donne à voir, comme elle dit, « dans une double fragilité : celle de la porosité du papier et de la fluctuation des encres d’une part, celle du retrait de la touche et de l’avancée du “geste de la couleur” (Marc Devade) d’autre part ». Ils sont rares les jeunes artistes comme elle qui citent cette figure phare de Supports-Surfaces trop tôt disparue.

Claude Tétot, radicalement peintre

by Vincent Delaury

À l’image de sa peinture abstraite, cultivant faux raccords et dissonances, Claude Tétot est un homme de rupture.

Adriano Ribolzi, le caractère et le flair

by Fabien Simode

« Il était évident, à l’époque, d’aller à Paris. Mais, que voulez-vous, j’ai une tête de cochon ! » Voilà comment Adriano Ribolzi explique sa décision de s’installer à Monaco dans les années 1970.

Hervé Van der Straeten, designer d’exception

by Anne-Cécile Sanchez

La spontanéité du dessin suivie du fastidieux travail de fabrication, les pièces massives en bois précieux ornées de bronze et celles aériennes en Plexiglas, les références classiques et les lignes géométriques ultracontemporaines…

Bruno Racine : “La Bibliothèque nationale de France poursuit une politique unique en Europe ”

by Fabien Simode

Bruno Racine est le Président de la Bibliothèque nationale de France. Il a auparavant dirigé l'Académie de France à Rome et Présider le Centre Georges-Pompidou, entre 2002 et 2007.

Sur les traces des chevaliers de Malte

by Marie Zawisza

La capitale de l’île de Malte est l’une des rares villes à avoir conservé sa physionomie depuis plus de trois siècles. Sur les traces des moines bâtisseurs de la ville et du Caravage. Marie Zawisza, envoyée spéciale.

Renzo Piano, réinventeur de Malte

by Marie Zawisza

Joyau de l’architecture et de l’art baroque, La Valette tient à s’inscrire dans le présent. La preuve : l’entrée de la ville a été entièrement repensée par Renzo Piano.

Madame Butterfly en mode rétrofuturiste

by Bénédicte Ramade

Parallèlement à la Biennale de Venise, La Fenice programme en octobre le célèbre opéra de Puccini mis en scène par la plasticienne Mariko Mori.

Pierre Henry “Quand je travaille, je pleure, je ris ”

by Martine Robert, Fabien Simode

Son Psyché Rock, l’une des suites de la Messe pour le temps présent écrite en 1967 pour Béjart, est l’emblème d’une génération. Mais le père de la musique concrète est aussi un plasticien qui entre au musée.

Gavrinis “la Sixtine bretonne du néolithique ”

by Bérénice Geoffroy-Schneiter

Joyau mondial de l’architecture mégalithique, la tombe à couloir de Gavrinis fait l’objet d’une procédure de classement à l’Unesco. C’est aussi un formidable laboratoire de recherche en plein air.

Wanås en suède, un jardin extraordinaire

by Bénédicte Ramade

Près de Malmö, depuis plus de vingt ans, le domaine de Wanås dessine un jardin de sculptures unique en Europe où sont réunis les grands noms de l’art contemporain.

Le Maroc ne cache pas sa nouvelle ambition culturelle

by Alexis Jakubowicz

Le pays ne cache plus sa volonté de briguer le leadership culturel dans la région. Dans ses cartons, la construction de musées, la constitution de collections et la fédération d’une scène contemporaine. Mais le chemin reste encore long…

Arles envers et contre tous

by Christine Coste

Concurrencées par de tout jeunes festivals de photographie, en régions et à Paris, et par le projet de la Fondation Luma en Arles, les Rencontres de la photographie doivent se remettre en question. Leur survie en dépend.

Claude d’Anthenaise “Mieux vaut se concentrer sur trois ou quatre monuments et créer de grands événements ”

by Christine Coste

Claude d’Anthenaise est directeur du Musée de la chasse et de la nature à Paris.