14-18 Comment la France commémore le centenaire

Patrick de Carolis à Marmottan : “je veux réussir le mariage de l’émotion et de la connaissance ”

by Simode Fabien

Interview Un an après son élection à la direction du musée, le journaliste académicien détaille ses chantiers pour moderniser l’institution.

Djamel Tatah, la peinture par fidélité

by Piguet Philippe

Il est le peintre des figures « beckettiennes », occupées à ne rien faire sauf à revendiquer leur dignité. Et celle de la peinture.

Denis Laget, le marginal

by Delaury Vincent

Denis Laget est un peintre figuratif français qui peint par séries (citrons, méduses, têtes de mort, paysages…). Pour sa nouvelle exposition chez Claude Bernard, il revient avec une série de peintures représentant des fleurs.

Haroon Mirza, courant alternatif

by Jakubowicz Alexis

Quand bien même, alors que l’on s’apprête à traverser la rue, on entend une voiture venir à vive allure, on cherche à confirmer le danger par la vue. Entendre le bolide n’est pas encore assez, on veut pour ainsi dire, avant de déguerpir, « le voir pour le croire ».

Xavier Canonne, le singulier

by Coste Christine

En Belgique, son franc-parler sur la politique culturelle menée par la ministre de la Culture, Fadila Laanan, est connu.

Constance Guisset, la dynamique

by Simode Fabien

Les spécialistes sont formels : les assises les plus stables sont les assises à trois pieds. Constance Guisset n’en ayant comme tous ses congénères que deux, on ne s’étonnera pas que cette ancienne championne de handball ne puisse, selon ses mots, « pas tenir en place ».

Emmanuel Gérard : Aubusson et la création ?

by Simode Fabien

Né en 1959, Emmanuel Gérard dirige la Cité internationale de la tapisserie depuis 2010 après avoir été fondateur associé d’Arc Essor, cabinet de consultants en ingénierie culturelle et touristique.

Le centenaire 14-18

by Manca Isabelle

Durant tout 2014, et jusqu’en 2018, colloques, livres, spectacles, documentaires… vont se succéder, sans pouvoir masquer un oubli de taille : les beaux-arts. Car si pléthore d’expositions d’histoire sont organisées en régions, les beaux-arts se font timides dans le programme du Centenaire. Comment expliquer l’absence d’une grande exposition nationale sur le sujet ? Frilosité des musées ? Prégnance du patrimoine ? Enquête.

Quel avenir pour la culture à Marseille ?

by Coste Christine

Après un an de festivités et l’expositions, voilà venu l’heure de dresser le bilan – positif – et de dessiner les enjeux – décisifs – de Marseille-Provence 2013. Même si la pérennisation des effets « MP13 » reste, pour l’heure, suspendue aux résultats des prochaines élections.