Parquez-moi d’amour

L’Amour Lointain

by Jaufré Rudel · trans: Henri Gougaud

Jaufré Rudel (XIIe)

La fille du sultan amoureuse du vizir juif

Un juif était vizir du sultan. La fille unique de ce sultan avait des yeux magnifiques. Elle et le vizir s’aimaient. C’était un juif d’une grande beauté. Dieu lui avait donné la perfection. Il avait de grands yeux noirs.

Comment Petite Tête et Petite Queue se retrouvèrent

Conte africain, tribu karanga.

Qui l’emporte ? L’homme ou la femme ?

by Bernadette Bricout

Un proverbe le dit : quand le coq a chanté, la poule doit se taire. Mais cet édit de basse-cour ne vaut pas au jardin d'amour.

Quand muguettaient les diseurs de fleurettes

by Jean-Michel Doulet

€

Toute la joie du monde...

by Jacqueline Kelen

De la Fine Amor, art d’aimer situé du côté du chant, de la poésie, de “l’attente éblouie”, on est passé aujourd’hui à l‘amour “objet de consommation”.

Les 60 noms de l’amour

by Nacer Khémir

Ces quelques noms révèlent la subtilité infinie des variations de l’amour en arabe.

Poèmes d’amour dans le Japon ancien

by Cécile Sakai

Les femmes sont nombreuses à composer des poèmes d’amour qui évoquent la passion, l’attente, l’harmonie à partir de thèmes comme l’eau, la rosée, les vagues, les roseaux, la fumée pour n’en citer que quelques uns.

Quand les princesses se gondolent

by Jean-Jacques Fdida

Il est une chose peut-être plus cruelle que l’absence du langage, c’est celle du rire, ce jaillissement spontané du sentiment, qui a été refusé par Dieu aux créatures incons- cientes.

Jamais sans mon chien

by Brunhilde Biebuyck

À quel besoin d’expression, à quelle nécessité affective absolue, correspondent ces flopées de tendresse à l’en- contre de nos animaux domestiques... et qu’en est-il aussi de cette ressemblance physique et psychique lisible dans bien des cas par autrui et qui unit un maître et son chien ?

Un helléniste amoureux : Jacques Lacarrière

by Jacques Lacarrière

À l’occasion de la sortie de son Dictionnaire amoureux de la Grèce, “florilège de rencontres heureuses et sur- tout durables”, paru chez Plon (2001), La Grande Oreille a rencontré Jacques Lacarrière.