Numéro 16

Matin violent

by Dorothée Coll

Le Mascaret

by Mehdi Ikaddaren

Il est une tradition, dans le petit village d’Ambroye, là où tra- verse la rivière, d’attendre le mascaret. Ce phénomène cyclique se produit à la fin de l’été : seuls les anciens savent prédire avec exactitude le jour et l’heure. À un point de la journée il y a dans l’air quelque chose qui se répand, lourd comme le parfum d’une charogne qu’on aurait laissée trop longtemps au soleil, et qui pré- figure la subite déferlante, cette vague énorme venue de la mer qui emporte tout. L’eau gorgée de sel remonte à contre-courant. Ce qui était caché par la vase, les cadavres de petits animaux, les fers rouillés, parfois d’inavouables secrets, toutes ces scories que le temps dissimule et, partant, amnistie, on les retrouve flottant à la surface quand la vague se retire.

L’orphelin éternel

by Raymond Penblanc

L’amour au premier regard

by Jean Dupont

On ne plaisante pas avec Billy Joe Red Killer

by Martin Zeugma

Les cinq leçons de Rosita

by Charlotte Monégier

Sentinelles

by Ève Vila

J’aurais bien bu ma bière

by Guillaume Marie

Un mois de journal sous la forme de poèmes

Le mouvement de l’attente

by Alexandre Nicolas

Un serpent autour du cœur

by Dorothée Coll