Numéro 11

Louis-Manuel Matre

By Louis-Manuel Matre

- La Reine est morte, ou "The Queen is Dead" revisité - Franchement, M Shankly - Je sais, c'est fini - Je suis seul - La Porte du cimetière - La Grande bouche - Le Garçon à la part d'ombre - Vicaire en tutu - Une lueur qui ne s'éteint jamais - Certaines filles sont trop grosses pour leur âge

Thierry Loulé

By Thierry Loulé

- Rosette

Franck Mullor

By Franck Mullor

- Haïkus

Emmanuelle Malaterre

Illustrations: Emmanuelle Malaterre

- Le Joueur de flûte

Pascal Leray

By Pascal Leray

- Fresques morales - Tonne de nuit, énième série - Si je perdais mon ombre.

Cédric Lerible

By Cédric Lerible

- Substrat

Paul Antoine PZ

By Paul Antoine PZ

- Le Guerrier massai - L'Aiguier - Casablanca

Emmanuelle Grangé

By Emmanuelle Grangé

Elégies – sans majuscule et au pluriel, je préfère

Julien Pras

By Emmanuel Rastouil

Julien Pras est un miracle. Il sait depuis longtemps que sa petite taille, ses cheveux clairsemés sur son visage poupon ne jouent pas en sa faveur. Alors, il donne le change sur scène en effleurant des arpèges folks qui tiennent du miracle sur lesquels il pose une voix d’ange. Un miracle qu’ont partagé avant lui Nick Drake, Jeff Buckley ou Eliott Smith. De ceux que l’on ne rencontre plus ici-bas. Un miracle, je vous dis. Un vrai, qui ne s’explique que si l’on admet la grâce divine. Une bénédiction.

Lilas Kwyne

By Lilas Kwyne

- Suspension - Sept heures de septembre