Philippe Adam

Repères : Des chiens et des hommes

By Sophie Deltin

Remarquable enquête littéraire que celle de Marie-Luise Scherer qui nous fait pénétrer dans la folie du système de surveillance que fut la RDA

Grands fonds : Juan José Saer - La plus belle rue du monde

By Guillaume Contré · Illustrations: Graham Coreil Allen

Avec Glose, l’Argentin Juan José Saer fait du simple parcours d’une rue le centre d’un monde de fiction à la virtuosité saisissante. Une comédie où le réel s’avère une entité qui ne cesse de nous glisser des doigts.

Théâtre : Billets doux

By Patrick Gay-Bellile

Pour Jean Vilar, le théâtre était une mission de service public. Attention à ceux qui y dérogeaient…

Suivre le Soleil

By Patrick Gay-Bellile

Retour sur les cinquante ans du Théâtre du Soleil, à la Cartoucherie de Vincennes, racontés comme une légende.

Editeur : Mirobole - Frontières ouvertes

By Philippe Savary

Avec leurs couvertures originales, les éditions Mirobole misent sur des auteurs de fiction (polar, fantastique) jamais traduits en France. Des horizons inattendus – noirs et pourpres.

Essais : Paris-Moscou, aller et retour

By Thierry Cecille

Pierre Pascal fut un des rares témoins français de la Révolution russe : son journal et la biographie que lui consacre Sophie Coeuré nous plongent avec lui dans ces années d’espoir – trahi.

Dossier : Philippe Adam - De rencontres en rencontres

By Thierry Guichard · Illustrations: Olivier Roller

Passionné très tôt de littérature, Philippe Adam a grandi dans la compagnie des livres trouvés en librairies ou en bibliothèques et dans celle de ceux qui les aiment. Et d’amitiés en amitiés, il s’est construit une voie vers le rêve d’en publier.

Dossier Philippe Adam - Eloge du bref

By Thierry Guichard · Illustrations: Olivier Roller

Depuis qu’il écrit, jamais Philippe Adam n’avait donné à ce point la sensation d’avoir trouvé la forme adéquate à ses fictions. La brièveté et la multitude des histoires tissent des livres cinglants, aux mille reflets dont plusieurs renvoient notre propre image. De plus en plus nettement troublant.

Critique - Domaine français : L’ardoise magique

By Anthony Dufraisse

Voyage à travers le Venezuela dans les pas d’un marginal attachant. Un premier roman en forme de fable.

Critique - Domaine français : Les chiffres et les lettres

By Richard Blin

Se définissant comme des rats construisant eux-mêmes le labyrinthe dont ils se proposent de sortir, les oulipiens ne cessent d’inventer règles et contraintes.

Entretien - Domaine français : Eric Chauvier en périlittérature

By Christophe Dabitch, Gilles Magniont · Illustrations: Rodolphe Escher

Dans un genre qui relève, pour une fois, davantage de l’essai, l’anthropologue poursuit dans Les Mots sans les choses sa réflexion sur le langage et en appelle au désenvoûtement pour se libérer des mots de la gouvernance et des fictions théoriques. Se référant avant tout au terrain, l’auteur emprunte des chemins littéraires pour le partager, l’air de rien, ou presque.

Critique - Domaine étranger : Arbre de vie

By Valérie Nigdélian-Fabre · Illustrations: Olivier Roller

Raconter pour sauver ? Dans le silence mortifère d’une Hongrie muselée par la dictature, le premier roman de Peter Nádas, réédité, visite l’enfance et ses racines menacées.

Enquête - Domaine étranger : La conquête du réel

By Blandine Rinkel

Inlassable chercheur de vie, Paul Nizon a fait de son « Journal » un laboratoire d’écriture. Faux papiers, mais vrai dialogue avec lui-même.

Critique - Domaine étranger : (Dé)construire ses rêves

By Sophie Deltin

Le roman fascinant de Brigitte Reimann, inconnue en France et pourtant figure majeure de l’ex-RDA, retrace les désillusions d’une architecte confrontée aux réalités de la ville socialiste.

Critique - Domaine étranger : Des indiens sans folklore

By Guillaume Contré

Jaime de Angulo esquisse avec finesse et sensibilité le portrait d’indiens à peine sortis d’un « âge de pierre », certainement plus riche qu’il n’y paraît.

Quartier libre - Xavier Person : Le sens du brouillard

By Xavier Person · Illustrations: Suzanne Doppelt

Le brouillard nous empêche de bien voir, il nous fait voir qu’on ne voit pas, il nous égare et en cela nous renvoie à nous-même. À la frontière entre le jour et la nuit, l’ombre et la lumière, voire la vie et la mort, il est le lieu du passage et de la métamorphose. Il peut dissiper le dieu au regard des humains, il se répand sur les yeux de celui qui meurt, semblable au chagrin qui envahit un regard parfois, au voile qui ternit son éclat. Mais il envahit tout de douceur et nous trouble.

Les égarés, les oubliés : Du feu dans les veines

By Éric Dussert

À 18 ans, Christine Pawlowska donna le récit authentique d’une adolescence sauvage et parfois désarçonnée.

Zoom : Auto-allumage

By Chloé Brendlé · Illustrations: Olivier Roller

Avec Providence, Olivier Cadiot flirte avec l’autobiographie et remanie encore les formes littéraires et leur histoire. Portrait d’un écorché vif et d’un vivant heureux en quatre récits aimantés par le doute, l’humour et la joie.

related issues

La Terrasse Numéro 179
marcus miller · olivier cadiot · jiri kylian
#179
2010-06
0 €
Los Inrockuptibles Wilco
wilco · leonard cohen · juan josé saer · vice principals · the get down · borderland
#217
2016-09
3,50 €