Olivia Rosenthal

Le monde en bouteilles

Vigneron de renom, Olivier Jullien expérimente dans ses vignes un art de vivre au plus près du vivant. Philosophe et poète, il a composé avec Laure Gasparotto un vade-mecum précieux et fraternel.

Addiction verbale

By Patrick Gay-Bellile

Avec Sébastien Barrier, le vin naturel libère la parole. Pour enfanter une épopée miniature, drôle et généreuse.

Chercheur d’encres

By Philippe Savary

Amateur éclairé de l’entre-deux-guerres littéraire, Emmanuel Bluteau bâtit sa Thébaïde en toute discrétion, naturellement. Une maison engagée, en phase de décollage.

Les formes du vivant

By Chloé Brendlé

De l’aplomb, il en faut à Olivia Rosenthal pour persévérer sans faille dans l’oeuvre si libre et singulière qu’elle mène. À la croisée des genres (récits, performances, essai, fiction, théâtre), cette exploratrice de nos fantasmes a l’art de prendre le lecteur aux tripes et au cerveau.

Des héros planqués

By Camille Cloarec

Après Si j’y suis (L’Olivier, 2013), Erwan Desplanques s’essaie à la nouvelle : gros plan sur le périple ordinaire d’êtres égarés.

Mal de père

By Anthony Dufraisse

Troublant roman de Jacques Richard, sous forme de carnets, qui interroge l’extrême violence des hommes.

Les heures creuses

Le nouveau roman de Patrick Lapeyre ne retrouve pas la splendeur fraîche de ses premiers livres. Le vide a inoculé la langue. Soporifique.

Une anecdote pour l’Histoire

By Sophie Deltin

Par son art de conteur, Vladimir Vertlib enthousiasme avec l’histoire haute en couleur d’une femme juive dans la Russie du XXe siècle jusqu’à son émigration dans l’Allemagne des années 90.

Fleurs du mal

By Richard Blin

Très tôt condamné au lit par une tuberculose osseuse, Masaoka Shiki est l’inventeur d’une écriture qui témoigne du secours que peut représenter la littérature.

Il pleut sur la Grèce

By Valérie Nigdélian · Illustrations: Michel Volkovitch

Portrait intime d’un pays en crise avec la première traduction en France de l’écrivain et journaliste Chrìstos Ikonòmou – entre désenchantement et espoir.

Occupation des territoires

By Blandine Rinkel

Jardins de la dissidence, de Jonathan Lethem, se présente comme une « fresque de l’Amérique des radicaux au XXe siècle ». Une odyssée new-yorkaise maîtrisée, maligne – et asphyxiante.

Au coeur du son

By Guillaume Contré

À travers la figure du compositeur Giacinto Scelsi, l’Anglais Gabriel Josipovici dresse à nouveau le portrait idéalisé et contrasté de l’artiste en tant que génie solaire et monstre tyrannique.

Le futur d’une ville

By Thierry Guinhut

Garth Risk Hallberg livre un feu d’artifice de personnages contrastés dans l’ode à New York d’un roman-somme.

Cartographie de la diaspora

By Thierry Cecille

Qu’est-ce que l’exil ? Qu’est-ce que la dispersion des familles, des êtres, des souvenirs, de tout ce que l’on a été et qu’on tente d’emporter avec soi sur les routes amères ? L’Irakienne Inaam Kachachi raconte cette tragédie.

L’art frontalier du poème

By Richard Blin

Poète européen, Jacques Darras tresse les facultés de l’oeil, de l’oreille et de la voix à une pensée de la sensation, pour faire épopée de son existence et de l’histoire d’un Nord dont il vante le génie.