FN - Le contre-argumentaire de Mediapart

Front national

Notre contre-argumentaire

L’“Etat fort”

« Totalement désarmée par trente ans d’inaction et de reculades face à la mondialisation, la France doit revenir dans le jeu des Nations, dit le programme du FN. C’est naturellement l’État qui sera le fer de lance de ce réarmement de la France : un État fort capable d’imposer son autorité aux puissances d’argent, aux communautarismes et aux féodalités locales. »

Les institutions

Marine Le Pen prétend «redresser» les institutions. Le choix du verbe marque une légère inflexion par rapport au programme du FN en 2002: là où Jean-Marie Le Pen parlait d’un «relèvement» (suggérant que l’État s’était “couché”), la patronne du Front appelle à un simple «redressement» –reprenant le mot fétiche de Martine Aubry durant les primaires.

La laïcité

« Championne de la laïcité » : c’est l’image que Marine Le Pen a patiemment construite, et avec un certain succès. En témoigne le succès médiatique des polémiques lancées par la candidate du Front national. La plus efficace fut sans conteste celle de décembre 2010 à propos des prières de rue, qualifiées «d’occupation» par Marine Le Pen et à laquelle tous les responsables politiques, droite et gauche confondues, se sont sentis contraints de réagir.

La sécurité

Marine Le Pen annonce 1,2 milliard d'euros pour la sécurité. Un chiffre trafiqué puisque, dans son projet, les mesures liées à l'embauche et l'équipement des forces de police s'élèvent à 8,9 milliards d'euros. Sauf que le FN prévoit qu'elles seront financées par la suppression des prestations sociales pour les justiciables d'une peine d'un an ou plus et pour les récidivistes, et par 6,4 milliards d'euros « d'économies liées à la réduction de la délinquance ».

La justice

La justice est l'une des priorités budgétaires annoncées par Marine Le Pen : 8,5 milliards d'euros sur cinq ans.

L’écologie

Le Front national a beau affirmer vouloir placer l’écologie « au coeur du développement », ses propositions sur le sujet sont particulièrement floues. À gros traits, il s’agit de préserver la nature, tout en soutenant la croissance économique et le plein emploi, en fournissant une énergie « abondante » et en assurant « le confort domestique » et l’accroissement du pouvoir d’achat. Cela ressemble à la quadrature du cercle. Comment ? À quel horizon ? Avec quels investissements ? Rien n’est précisé.

La politique étrangère

« Un projet de puissance pour la France et de paix pour le monde. » En préambule de son programme de politique étrangère, le FN se lance dans une analyse globale censée expliquer les causes de « notre déclin » – celui de la France – à l’échelle internationale, et renvoie dos à dos les influences néfastes des impérialismes américain, chinois et… islamiste.

L’Europe

En finir avec l’Europe, détruire l’Union européenne. Au moins sur ce point, le programme du Front national est-il clair. Dans sa dénonciation tous azimuts du projet européen, rien ne trouve grâce. Pas même la CECA (Communauté économique du charbon et de l’acier, l’acte fondateur) soudainement accusée d’avoir « tué in fine la sidérurgie européenne » !

La sortie de l’euro

C'est la clé de voûte du programme économique du Front national : le retour au franc, sur la base d'un euro égale un franc. Une mesure qui semblait encore totalement exotique il y a trois ans, mais que la crise de l'euro, depuis mai 2010, a rendue un peu plus crédible. Plutôt que de jouer uniquement sur le levier budgétaire (via des politiques d'austérité), le gouvernement reprendrait ainsi le contrôle de l'instrument monétaire et pourrait dégainer une arme massue : la dévaluation.

voir également

Multitudes Transmigrants
immigration · dette · rio · claude guéant · femme fétiche · ahmed boubeker
#49
2012-06
12 €
bernard-henri lévy · liam gallagher · marine le pen · jean clair · angela merkel · thierry mariani
#34
2011-04
4 €
Causeur La peste blonde
suède · nicolas sarkozy · stéphane hessel · marine le pen · jean copus · extrême-droite
#31
2011-01
4 €