Cette UMP qui penche vers la droite

Les prémices de l’identité nationale

par La rédaction de Mediapart

Le tournant aura été négocié dès avant la présidentielle de 2007. Pour l’emporter après les douze années de pouvoir de la droite qui avaient lessivé l’attente de son électorat traditionnel, Nicolas Sarkozy devait “trianguler”, comme disent les spin doctors : aller chercher l’adversaire sur son terrain, reprendre ses arguments pour capter ses électeurs.

Rebondir vers l’extrême droite

par La rédaction de Mediapart

Juillet 2010. L’Elysée n’arrive pas à étouffer l’un des scandales les plus marquant du quinquennat, l’affaire Woerth-Bettencourt. C’est une première pour Nicolas Sarkozy qui jusque là avait toujours réussi à maîtriser l’agenda médiatique.

Patrick Buisson

par La rédaction de Mediapart

Patrick Buisson est un peu à Nicolas Sarkozy ce que Jacques Pilhan était à François Mitterrand, le conseiller dans l’ombre, le taiseux.

Claude Guéant

par Carine Fouteau

Le porte-drapeau

Thierry Mariani

par Marine Turchi

Le ministre qui a « ouvert la boîte de Pandore »

Guillaume Peltier

par Marine Turchi

Le bébé Buisson

Maxime Tandonnet

par Mathilde Mathieu

Maxime Tandonnet, la plume trempée dans l’extrême droite

Précis de décomposition de la droite

par La rédaction de Mediapart

La tactique du président-candidat était pourtant claire : on courtise l’extrême droite avant le premier tour pour éviter le « 21-Avril à l’envers » et entre les deux tours, on corriger la trajectoire vers le centre, pour rallier ceux qui hésiteraient entre Sarkozy et Hollande.

voir également

bernard-henri lévy · liam gallagher · marine le pen · jean clair · angela merkel · thierry mariani
#34
2011-04
4 €
Multitudes Transmigrants
immigration · dette · rio · claude guéant · femme fétiche · ahmed boubeker
#49
2012-06
12 €