Lignes décoloniales

Chili

by Millaray Lobos Garcia

Un oui politique à une aventure poétique

Pas par hobby, mais par survie !

by Floriane Bolazzi, Isabelle Guérin, Kaveri Haritas

Paysannes et ouvrières agricoles indiennes aux prises avec les réformes agraires et la crise pandémique

Timothée Pugeault

Portrait du lanceur d’alerte en artiste

Parce que la colonialité est partout, la décolonialité est inévitable

by Walter D. Mignolo

À l’occasion d’un de mes séminaires réguliers dédié à la pensée décoloniale, une doctorante a formulé ce qui constitue peut-être l’une des meilleures introductions au sujet qu’il m’ait été donné de lire. Au milieu de son texte, elle écrit cette phrase sans équivoque : « la colonialité est loin d’être derrière nous: elle est partout autour de nous1.»

Généalogies du féminisme décolonial

by Jules Falquet

En femmage à María Lugones

Le féminisme décolonial en Abya Yala

by Ochy Curiel

Pour aborder le féminisme décolonial, je me situe politiquement du point de vue d’Abya Yala – comme le peuple kuna nommait ce continent avant la colonisation – car c’est sur ce continent que le féminisme décolonial est né. J’aborderai dans la première partie de ce texte ce que nous considérons comme les principales sources du féminisme décolonial : les courants critiques du féminisme de la région – dont je fais partie –, et le tournant décolonial. Dans la se- conde partie, j’aborderai ce que je pense être les principaux apports du féminisme décolonial.

Subalternité et invention politique dans les quartiers populaires

by Ulysse Rabaté

À partir des travaux de Daho Djerbal

Peut-on décolonialiser le rêve de la valeur, rêve du Blanc en Afrodystopie ?

by Joseph Tonda

Comme l’écrit Valentin Yves Mudimbe, « échapper réellement à l’Occident suppose d’apprécier exactement ce qu’il en coûte de se détacher de lui, cela suppose de savoir jusqu’où l’Occident, insidieusement, s’est approché de nous ; cela suppose de savoir, dans ce qui permet de penser contre l’Occident, ce qui est encore occidental ; et de mesurer en quoi notre recours contre lui est encore une ruse qu’il nous oppose et au terme de laquelle il nous attend, immobile et ailleurs1 ».

Ouvertures du décolonial à l’âge du Plantationocène

by Emma Bigé, Yves Citton

Habitant·es des Empires, certain·es d’entre nous avons pu croire que nous savions ce qu’était la colonisation. Les histoires que nous avions apprises nous disaient que l’antico- lonialisme nous en avait fait sortir. Nous croyions être entrées dans une ère postcoloniale. Comme toujours, nous avions à moitié raison, et à trois-quart tort. Les revendications qui ont émergé au titre du décolonial aident peut-être à préciser en quoi, et à repousser un tant soit peu nos mécompréhensions1.

Appropriation- réappropriation, délestage, décalage

by Soumaya Mestiri

Je souhaiterais poursuivre et préciser une réflexion entamée il y a quelque temps autour de l’idée de décentrement rapportée à la perspective décoloniale.

Covid-19 a accéléré le basculement planétaire post-fossile

by Marco Venturini

Hors-Champ

L’autre société des séries TV

by Sandra Laugier, Ariel Kyrou

L’héroïsation de l’immoralité dans les séries TV

by Maha Dramchini

Les nouvelles ressources de l’anticipation stratégique

by Pauline Blistène

Arabella of Sadness

by Frédéric Bisson

Elle a les cheveux roses, comme une sorte de Harley Quinn black. Cliché symbolique de la « féminité », le rose bonbon en 2020 a tourné à l’amer. Le rose d’Arabella est un rose de mil- léniale drag ordinaire, post-punk et blasée, un rose qui exhibe l’artificialité de son cliché, pour le renvoyer en boomerang au regard masculin qu’elle ironise. Rose miroir. Le visage d’Arabella lui-même est étrangement affecté par le contraste des couleurs, sa peau noire devient presque irréelle au contact du rose, comme un masque de sphinx émacié, à la beauté bizarre et supérieure, noire déité égyptienne rétro-futuriste, alien urbaine.

related issues

Siècle 21 Renaissance des Balkans · inde · antilles · edouard glissant · martinique
#19
2011-09
15 €
Topo Loi Climat : la Terre mérite mieux · séries · cyril hanouna · téléphone · syndrome de stendhal
#31
2021-09
5,99 €
Le Quotidien Numérique d'Afrique Tanzanie/Covid-19:5000 personnes sans emplois · homosexualité · gabon · covid-19 · dépénalisation
#1483
2020-08
1 €