Vagabonder dans le pur imaginaire

La pensée magique

by Alexandre Curnier

Je suis entré à l’école primaire en sachant lire. Ma soeur avait eu l’originalité de m’apprendre l’alphabet pour combler la lenteur des vacances d’été en Provence, où l’on occupait l’après-midià fuir le soleil. Je connaissais mon alphabet mais j’ignorais le sens des mots. Je les aimais.

Michel Bouquet

by Alexandre Curnier, Odile Lefranc · illustrations: Bacchus, Ariane

" Rendre crédible l'imaginaire d'un réel"

Les portes de l’Opium

by Marcel Schwob

Je fus toujours l’ennemi d’une vie réglée comme celle de tous les autres. La monotonie persistante des actions répétées et habituelles m’exaspérait. Mon père m’ayant laissé la disposition d’une énorme fortune, je n’eus point le désir de vivre en élégant.

Au-délà des apparences

by Guillaume Cassegrain · illustrations: Michel-ange

La pietà de Viterbe de Sabastiano del piombo et Michelangelo

Il faut avoir l’ambition la plus élevée pour la culture

by Odile Lefranc · illustrations: Elise Enjalbert

Alain Seban Conseiller d'état, ancien président du centre Pompidou

La Cité internationale universitaire de Paris

by Clémence Hérout · illustrations: Clémence Hérout

Cité-Universitaire : pour beaucoup, c’est d’abord une station de RER dans le sud de Paris. La Cité internationale universitaire de Paris est en fait une cité-jardin de trente-quatre hectares, où une quarantaine de maisons d’étudiants émergent d’un grand parc en gestion écoresponsable.

Le cou

by Jean Streff

Douceurs cervicales Si le corps de l’autre est a priori le premier objet du désir, il l’est rarement dans son entier. Des cheveux édifiés en chignon, un col laissé délicieusement béant, un subtil port de tête dévoilent une arme fatale de séduction, petit espace de chair qui frémira au moindre souffle, à la première caresse.

Les métiers de la couleur de la manufacture nationale de Sèvres

by Jean-François Mondot · illustrations: Clémence Hérout

La manufacture de Sèvres a la particularité de fabriquer elle-même sa propre porcelaine. À l’atelier du moulin sont entreposés les trois éléments indispensables : le kaolin (il lui donne sa blancheur), le quartz (il lui confère sa translucidité) et le feldspath (il permet d’abaisser la température de fusion). Le bâtiment est isolé à cause des machines puissantes, voraces, bruyantes (notamment un moulin à meule de granite pour concasser les pierres) qui vont faire de la porcelaine un liquide, puis une pâte qui sera façonnée avant une première cuisson dite « de dégourdi » à 980 °C.

related issues

Artpassions Rudy Ricciotti
singapour · kandinsky · charles baudelaire · picasso · itō shinsui · martina sauter
#47
2016-09
6 €
Diapason Spécial piano
jonas kaufmann · charles baudelaire · marc minkowski · camilla wicks · alain altonoglu · jérôme bastianelli
#639
2015-09
4,90 €
Revue des Deux Mondes Peut-on penser librement en France ?
charles baudelaire · gustave flaubert · répression · henri matisse · jacques bardoux · franz rosenzweig
#201611
2016-11
9,99 €