Numéro 9

Exposition Richard Deacon au MAMCS à Strasbourg

par Sandrine wymann, bearboz

Le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg consacre une exposition The Missing Part à Richard Deacon, l’un des artistes emblématiques de la dite génération des « sculpteurs anglais ».

Mathieu Amalric se souvient de René Nicolas Ehni et de ses vacances en Alsace

par Philippe Schweyer · visuels: Pascal Bastien

Découvert en 1995 dans Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) après un premier rôle dans Les Favoris de la lune de 0tar Iosseliani, Mathieu Amalric occupe une place à part dans notre panthéon cinématographique.

Le parcours d’Arto Lindsay en quatre morceaux choisis

par Emmanuel Abela · visuels: Anja-Jahn

Il n'est pas évident de retracer le parcours d'Arto Lindsay, le guitariste généreux qui a participé aux projets jazz les plus avant-gardistes depuis la fin des années 70. Une tentative cependant en quatre morceaux choisis.

Chiron, petit

par Sylvia Dubost · visuels: Pascal Bastien

Artiste érudit et fumeur incorrigibles,Joël Kermarrec pratique avec délectation la peinture, la sculpture, l’écriture, le coq-à-l’âne surréaliste et la digression savante. Il est l'invité de l'ESAD. Extrait d'une conversation presque informelle et réjouissante autour de la question de la transmission, de Pinocchio, et de Tarzan

Le festival # à Dijon croise les dialogues culturels contemporains

par Guillaume Malvoisin

Depuis cinq ans, la ville de Dijon affiche en début d'été le petit symbole d'altération. Familier et peu commun à la fois, le dièse intrigue et offre richesse à toute harmonie. Le Festival du même nom en conserve le principe : croiser les dialogues culturels contemporains avec le public du jour.

Le Festival Premiers Actes affronte les coupes budgétaires avec panache

par Sylvia Dubost · visuels: Flore Bleiberg

Alors qu'il est en plein développement, Premiers Actes affronte des coupes budgétaires drastiques. Mais le festival de théâtre le plus prometteur de la région aura bien lieu... En dépit d'une situation délicate, emblématique de ce que traverse actuellement le secteur de la culture.

Le théâtre est-il encore le lieu d’une jeunesse ?

par Guillaume Malvoisin · visuels: Vincent Arbelet

La Meglio Gioventù. Sous le titre de son premier recueil poétique, Pasolini cachait ses revendications paysannes, sensuelles et fondamentalement revêches. Qu'est-ce qui signe la jeunesse si ce n'est la capacité à prendre à partie le monde pour le secouer d'écarts, de dissonances et de certitudes mal étayées ? A Dijon, le Théâtre Dijon Bourgogne signait en mai dernier une des plus belles éditions de théâtre en mai. La jeunesse y était fêtée, occasion heureuse.

En passant par la Lorraine

par Caroline Châtelet

Après les compagnies Mamaille et L'Escabelle en 2009, trois équipes artistiques - Théâtre du Jarnisy, Compagnie de la Valise et Compagnie Flex -reçoivent une aide spécifique de la région Lorraine pour jouer à Avignon du 8 au 31 juillet. Avignon, un passage obligé, peut-être, mais qui se vit dans une plus grande sérénité lorsque les risques sont partagés...

Voir Naples et puis écrire...

par Caroline Châtelet

Soit, la déclinaison es facile, tant "Vedi Napoli e poi muori" est adapté à l'envi. Mais on oublie souvent que la phrase de Goethe se joue de la proximité phonique entre le verbe "mourir" et la vile "Morire" nichée au pied du Vésuve, une homophonie rappelant aux Napolitains la menace silencieuse du volcan.

Le couple d’illustrateurs Icinori sont des “tueurs ”

par Fabien Texier

Une certaine détermination, un goût de la liberté, des claques qu'on prend devant leur boulots... Pas tout à fait sortis des arts décos de Strasbourg, le couple d'illustrateurs qui forme le collectif/éditeur/studio Icinori sont bien des "tueurs", tant par les graphiques de leurs oeuvres que par l'intelligence de leur démarche...

Sala-Mix

par Stéphanie Munier

David Sala est un sculpteur d’images. Illustration, peinture, photographie, esquisses, écriture - il est l'auteur d'une bande dessinée, "One of us", dont le deuxième tome sort le 23 juin, ce strasbourgeois d'adoption ne manque pas de talent(s)

Des errances

par Stéphanie Munier

L’itinérance est à l’honneur au Musée de l’Image d’Epinal avec l'exposition sur les routes, une mise en connivence entre les images des collections du musée et oeuvres contemporaines.

Michael Jackson, traits creusés, projet de gravure

par Christophe Meyer

"Michael Jackson, traits creusés" est un chantier de gravures centré sur la figure de Michael Jackson. L’un des objectifs de ce travail en progression est de réaliser, par la gravure en taille d’épargne une danse macabre ayant en mémoire tampon l’iconographique des danses macabres rhénanes, de la revitaliser par des images multiples en un équivalent clip visant à réinsérer, dans notre actualité crépusculaire, des fantômes.

Songs To Learn and Sing : Painting and kissing de Hefner

par Vincent Vanoli

Chronique de mes collines : Le Druide de Gyp

par Henri Morgan

Pour le coup, le roman devient franchement incohérent, mais aussi fort amusant, tant il est évident que Gyp règle dans sa littérature ses comptes avec sa rivale dans la vie.

Tout contre la BD

par Fabien Texier

Double anniversaire orageux : L’Association et Shampooing, une déjà ancienne histoire de désamour, mais avec quelles perspectives ?

Mes égarements du coeur et de l’esprit : égarement #53

par Nicopirate

La stylistique des hits : l’oxymore

par Matthieu Remy · visuels: Charles Berberian

L’oxymore – les snobs s’amusent toujours à dire « oxymoron » comme s’ils savaient le grec sur le bout des doigts – est sans doute la figure de style dont l’économie intime est la plus simple à comprendre pour le néophyte et l’amateur de chanson.

Bestiaire n°4 : Balaenae Contemporaneae

par Sophie Kaplan

« Oh, Achab, cria Starbuck, il n’est pas trop tard, même maintenant, le troisième jour, pour renoncer. Vois, Moby Dick ne te cherche pas. C’est toi, toi qui la cherches follement. » Moby Dick, Herman Melville

Modernons : Amerika 2000

par Nicolas Querci

Un matin, Erwan Mc Gregor Samsa, modeste intermittent du spectacle et militant de son état, découvrit avec stupeur qu’il s’était changé en cafard pendant la nuit. Une horrible carapace noirâtre avait recouvert son corps façonné par la bière. De fines pattes crochues lui avaient poussé qui l’encombrèrent pour se servir de l’écran tactile de son iPhone.

Cinérama 3

par Olivier Bombarda

La véritable mission du cinéphile aux intentions de « passeur » : ouvrir son petit sac violet du festival de Cannes pour y retrouver, bien après la fin de la manifestation, les tracts des différents films vus. Puis enfin calfeutré chez lui par un temps d’orage, s’assurer qu’au coup de tonnerre du battage médiatique et de la mauvaise humeur, succèdera l’éclair.

Le monde est un seul / 8 : Éloge du sourire de Ricardo Darin

par Christophe Fourvel

Voir certains films peut rendre vraiment heureux. Ils distillent en nous un plaisir qui n’est pas volatile, très éloigné de la distraction si en vogue. Ils sont porteurs de promesses, d’avenir. Ils parviennent à affiner notre regard sur le monde sans nous ennuyer ni avoir l’air de nous donner une leçon.

voir également

Les Fiches du Cinéma Tournée
mathieu amalric · tournée · natalia smirnoff · guiseppe tornatore · sylvain chomet · dyana gaye
#1983
2010-06
1 €
Théâtral Magazine Isabelle Adjani
mathieu amalric · roman polanski · stanislas nordey · fleur pellerin · sarah biasini · salomé lelouch
#50
2014-11
3,60 €
Poly 20 ans
david sala · rone · catherine javaloyès · jeanne added · cristiana morganti · devid striesow
#203
2017-11
0 €