Sophie Koch

Sophie Koch

By Michel Parouty

À peine sortie de la nouvelle production de La Damnation de Faust à l’Opéra National de Paris, la mezzo-soprano française va poursuivre son tour des plus grandes scènes internationales dans les mois qui viennent : Lyric Opera de Chicago, Staatsoper de Vienne, Covent Garden de Londres, Scala de Milan... Rencontre avec une artiste abonnée aux rôles « sérieux », mais qui ne rêve que d’une chose : s’encanailler dans l’opérette !

Eric Blanc de la Naulte

By Michel Parouty

Ces sept dernières années, l’Opéra a connu une existence pour le moins perturbée, entre démissions, nominations avortées, et même licenciement pour faute. Son nouveau directeur, confirmé à son poste en janvier 2015, explique comment il a entrepris de relancer la machine.

Serge Baudo

By Michel Parouty

À partir du 26 janvier, à l’Opéra de Toulon, l’un des plus grands chefs français de ces cinquante dernières années, régulièrement applaudi aux quatre coins du monde, retrouve Pelléas et Mélisande, qu’il a dirigé pour la première fois à la Scala de Milan, en 1962.

Amaury de Closel

By Michel Parouty

Fondateur de la compagnie Opéra Nomade, le chef français dirige et coproduit, avec le Centre Lyrique Clermont-Auvergne, une nouvelle production d’Il barbiere di Siviglia. Lever de rideau à Clermont-Ferrand, les 15 et 16 janvier, avant Saint-Quentin, Abbeville, Neuilly-sur-Seine...

Dieter Kaegi

By Christophe Gervot

À partir du 29 janvier, l’actuel directeur général du Theater Orchester Biel Solothurn, qui vient d’y programmer une nouvelle production très remarquée d’Owen Wingrave de Britten, met en scène l’ultime opéra composé par Richard Strauss, avec Benjamin Pionnier à la baguette.

Oleksiy Palchykov

By Katia Choquer

À partir du 31 janvier, le jeune ténor ukrainien, formé à l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris, incarnera Ruiz dans la nouvelle production d’Il trovatore à la Bastille, aux côtés de Ludovic Tézier, Anna Netrebko, Ekaterina Semenchuk et Marcelo Alvarez.

Luc Bondy

By Michel Parouty

67 ans : c’est bien tôt pour un adieu. C’est l’âge qu’avait le metteur en scène suisse, que l’on savait malade depuis longtemps et qui s’en est allé le 28 novembre dernier. Un homme discret, un homme de théâtre qui aura marqué son époque.

related issues

D'Art & de Culture Numéro 24
jean-charles curau · jean-paul goude · eugène labiche · casse-noisette compagnie · dieter kaegi · richard artschwager
#24
2013-12
2 €