Le peuple t’a à l’oeil

Esprit de la forêt es-tu là ?

par Joëlle Ody · visuels: Anouk Garcia

Le festival de La Gacilly accueille 19 expositions sur les peuples et la nature. Au moment où s’ouvre un nouveau «sommet de la Terre» à Rio, le Brésil est à l’honneur.

Burtynsky, le pari de Londres

par Olivier Laurent · visuels: Edward Burtynsky

Après dix-huit mois d’attente et 11 millions d’euros investis, la Photographers’ Gallery ouvre les portes de son espace de Soho. Une réputation en jeu.

Le livre photo version 2.0

par Emilie Sok · visuels: Mario Giacomelli

La maison d’édition italienne Contrasto lance « The Great Photographers », série d’applications iPad et iPhone consacrée aux maîtres de la photographie. Le premier numéro est dédié à Mario Giacomelli.

Raymond Depardon: Un regard certain

par Joëlle Ody, Dimitri Beck

Une balade sur les routes françaises, rythmée par le bruit du déclencheur ; des extraits inédits de reportages de 1960 à nos jours ; des aperçus du vaste monde ; plus, en filigrane, le parcours d’un couple – à la ville comme derrière la caméra, lui à l’image, elle au son –, Raymond Depardon et Claudine Nougaret. Ces fervents de cinéma qui ont une vingtaine de films à leur actif cosignent « Journal de France », en salle le 13 juin, une oeuvre très personnelle où s’inscrit le parcours du cinéaste-photographe toujours à l’écoute de l’autre. Hier et aujourd’hui. Ici et ailleurs.

Le goût des autres

par Alain Genestar

De Gaulle est comme le poète. Il a toujours raison. « La présidentielle, a-t-il dit un jour en fin connaisseur, est la rencontre entre un homme et le peuple. » Une vérité qui s’est appliquée le 6 mai 2012. Au-delà des programmes qui, en réponse à la crise économique, n’étaient pas si éloignés – l’un ni vraiment libéral, l’autre ni franchement socialiste –, le peuple a choisi entre deux personnalités, deux manières d’être.

Des paroles aux actes...

par Jean - Luc Parodi

Un seul être vous manque et tout est repeuplé », dit drôlement le beau Pâris de Giraudoux dans « La guerre de Troie n’aura pas lieu ». C’est souvent le cas en situation d’alternance.

Faites éclore le printemps

par Jean Viard · visuels: Claire Bretécher

En France, monsieur le Président, il y a de grandes angoisses, de fortes colères, de vraies souffrances et beaucoup de bonheur.

Tout est lié au désir. La vie, le capitalisme

par Elisa Mignot

En France, on est aussi bon en camembert qu’en hautes technologies. Il y a plein de talents, un savoir-faire ancestral, un savoir-faire moderne... de l’histoire, de la conscience, la seule chose qui manque, ce sont les commerçants. Les diplômés veulent faire de la stratégie, du marketing, des métiers créatifs, de la culture, mais pas de commerce. Pourtant il faut vendre !

Comment rallumer ces lumières qui éclairaient la France?

par Maïssa Bey

Vous de l’autre côté de la Méditerranée, à Alger, quel spectacle fascinant que de voir, durant ces derniers mois, la démocratie française revêtir ses atours de campagne ! Ses atours les plus nobles comme ses oripeaux les plus détestables !

Syrie, boulevards le mort

visuels: William Daniels

Les Syriens vivent sous l’empire de la peur. Le 24 février 2012, à Homs, William Daniels a pris cette photo, entre deux bombardements, à bord d’une voiture roulant à tombeau ouvert pour éviter des tirs de snipers. Quelques jours plus tard, la ville rebelle tombait. Mais la répression continue. Depuis mars 2011, Bachar El-Assad tire sur son peuple sans pitié ni répit. Sur place, les observateurs parlent de plus de 11 000 morts. Le cessez-le-feu, instauré le 12 avril dernier par l’ONU, est continuellement violé. Outre cette trêve, le plan Annan prévoit la libération des détenus, le droit de manifester et la libre circulation des journalistes et des humanitaires. En attendant, à Damas, le président joue la montre. Chaque jour gagné par lui, ce sont des dizaines de vies perdues.

Le tyran frivole

par Jean-Pierre Perrin

Une partie de la Syrie a mal. Elle souffre, se révolte, se bat, subit les bombardements aveugles à Homs, Idlib ou Jisr Al-Choughour, voit sa jeunesse arrêtée, torturée, massacrée.

Accueil à l’Italienne

par Joan Bardeletti

Dans l’eau ça va, on meurt vite. Le désert c’est bien pire : tu meurs doucement », explique Eric, assis au bord du lac d’Iseo, tandis qu’il raconte comment il est parti du Cameroun et arrivé en Italie.

Les emmurés d’Al-Walaja

visuels: Yoray Liberman

Neuf mètres de hauteur aux endroits les plus sensibles. A terme : 709 kilomètres de long. Le premier bloc a été posé il y a dix ans. Le mur de séparation entre Israéliens et Palestiniens déroule son ruban de béton et de barbelés entre les deux peuples, bouleversant la géographie, l’économie et la vie quotidienne. Dans le village d’Al-Walaja, près de Jérusalem, une mère de famille s’interroge : « Les enfants pourront-ils encore aller à l’école à Bethléem ? »

En attendant Johnny

par Elisa Mignot

Vous saviez qu’il y a des lacets dans les santiags ? En rodéo, c’est pour ne pas les perdre mais, sur scène, c’est pour ne pas voir le haut de la botte sous le pantalon. Evidemment, c’est plus esthétique ! » Richy se prépare dans la petite loge du casino de Biarritz. Il revêt sa panoplie de Johnny « comme un flic enfilerait son uniforme ». Il entre dans son costard noir, se lèche les doigts pour faire glisser ses grosses bagues et arrose généreusement ses mèches blondes de laque.

voir également

agnès varda · vik muniz · marc riboud · ai weiwei · youssef nabil · richard mosse
#50
2011-12
5 €
Médiapart Centrafrique
afrique · françois hollande · diamants · centrafrique · bangui · boubacar diop
#2014031
2014-03
3 €
marc riboud · christian doumet · amin khan · gilles lapouge · marcel sacotte · éric sarner
#17
2015-11
0 €