Marcel Rufo

Marcel Rufo

By Valérie Loctin

Difficile de trouver un pédopsychiatre plus apprécié en France, et ce n’est pas par hasard ! Reconnu par ses pairs, médiatisé par son émission à la télévision, ses chroniques à la radio et ses nombreux ouvrages, le Professeur Marcel Rufo est surtout celui qui depuis Françoise Dolto a su trouver les mots justes pour parler des relations parents-enfants et apporter avec une sincère bienveillance un éclairage dédramatisant et toujours optimiste sur bien des soucis du quotidien en matière d’éducation et de santé de nos petits comme de nos ados. Passionné depuis toujours par la philosophie, c’est avec plaisir qu’il a répondu à nos questions.

Le libre arbitre en question

La liberté d’expression, de penser, d’agir, de circuler, de croyance, sexuelle, d’esprit, de parole… autant de libertés que nous voulons nous octroyer parce que nous pensons qu’à travers nos choix, nos prises de positions, nos orientations, nos décisions qui nous sont propres, nous nous sentons libres. Le libre-arbitre est-il réel ou une illusion ? Bref, sommes-nous vraiment libres ?

Liberté

Avoir plus de libertés, est-ce être plus libre ? Quel sens y a-t-il à exiger toujours plus de libertés ? Et lesquelles ? Est-ce à dire que la liberté s’obtient par petits morceaux, que l’on est plus ou moins libre ? Que la liberté ne serait donc pas une et indivisible comme le soutenaient Rousseau et Spinoza ?

Société : ce qui nous contraint

La liberté est une notion intéressante du point de vue philosophique parce que c’est un terme que nous utilisons souvent. Nous avons un usage ordinaire du mot : pour le sens commun, la liberté s’est agir sans aucune contrainte. Elle est donc la faculté d’agir selon sa volonté sans être entravé par le pouvoir d’autrui. Cependant, la liberté aurait-elle la même force sans contraintes ?

À la rencontre de Platon

Tout le monde connaît Platon, du moins de nom ! Au fil du temps cependant, l’année de philosophie en terminale s’éloigne et l’on a tendance à oublier les bases de notre enseignement. La sagesse des anciens est pourtant toujours moderne, même si Platon n’est pas le plus populaire des penseurs anciens dans ce regain d’intérêt pour la philosophie.

André Comte-Sponville

L’homme se décrit comme un philosophe « matérialiste, rationaliste et humaniste ». Son approche d’une grande clarté est centrée sur la condition humaine, dans la droite ligne d’Épicure, Spinoza et Montaigne. André Comte-Sponville est un auteur abordable, un écrivain bien de son temps qui parle à tous, ce qui explique aussi son grand succès auprès du public. Portrait d’un philosophe de coeur.

La génération “Y” en question

Voici que les générations ont des noms ou plutôt une lettre qui les désigne et définit ainsi un certain nombre de leurs comportements. Un monde que les plus de trente ans ne peuvent pas connaître, si ce n’est par leur progéniture ou neveux, nièces et autres cousins, à moins qu’ils n’appartiennent eux-mêmes à la génération X. Quid de cette classe d’âge qui sera suivie sans nul doute par d’autres puisque la Z est déjà en route. Notre enquête.

Faut-il souffrir pour être heureux ?

Voici deux mots qui peuvent sembler antinomiques dans la même phrase et pourtant la question de la dépendance de ces deux notions est posée. Est-il envisageable de connaître le bonheur alors même que l’on n’a pas connu la souffrance ? Voici une question qui a bien entendu été largement étudiée par les philosophes anciens et modernes. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Vivre en vérité

« Vivre en vérité » peut paraître une étrange expression, pétrie d’idéalisme, voire nimbée de quelque mysticisme. Comment l’idée de vérité peut-elle subsister dans le monde d’aujourd’hui où les faux-semblants, les mensonges, les perversions deviennent coutumières ? Avant d’être en vérité avec les autres, ne faut-il pas au préalable être en vérité face à soi-même ?

5 clés pour prendre le chemin de la vérité

Vivre en vérité, c’est donc ne pas se mentir et être fidèle à ce que l’on est vraiment. Concept présent dans de nombreuses traditions spirituelles, la pleine conscience nous invite à être plus attentifs au moment présent, sans jugement, afin de développer son attention à soi-même et aux autres pour vivre l’instant présent.

Quelle place pour les seniors ?

Le troisième âge a longtemps été synonyme de retrait de la vie active et de vieillissement. Aujourd’hui, on parle de troisième vie, souvent équivalente à la moitié du temps de vie active, avant de parler de quatrième âge qui recouvre l’âge où apparaît éventuellement la dépendance. Notre enquête au coeur de la société française.

La vieillesse

Naufrage ou sagesse ?

Les armes du bien vieillir

Voici quelques conseils pour aborder au mieux le vieillissement, en mettant l’accent sur la santé bien sûr, mais aussi et surtout sur l’équilibre intellectuel, affectif et émotionnel. A chacun de trouver ses méthodes personnelles pour entretenir son corps, adopter une bonne hygiène de vie et rester en forme le plus longtemps possible en conservant un mental d’acier.

La pensée vient à nous

Quoi de neuf du côté des médias, de la culture, des arts ? Voici matière à éveiller nos consciences et à nous ouvrir au monde.

related issues

Hétérographe Enfance
enfance · claude ponti · anne percin · thomas gornet · cathy ytak · jurg schubiger
#6
2011-09
0 €
Les Cahiers de Science & Vie Atlantide
archéologie · platon · apocalypse · grèce antique · honduras · françois flahault
#159
2016-02
5,20 €
Science & Vie Junior Les animaux zombies
paris · mexique · tchernobyl · vieillesse · nuage de mots · alphago
#320
2016-04
4,40 €