Numéro 23

Les prémonitions variables de Victor Nubla

By Pascal Comelade

Monsieur Nubla, homme de lettres et fin diseur aux cinquante pseudonymes, collectionneur de pièces de puzzle trouvées dans la rue et qui, lors d'une exposition d'art moderne à Barcelone, avait installé la réplique exacte de sa chambre à coucher (dans laquelle il dormait chaque nuit), est bien sûr mieux connu comme fondateur de "Macromassa" (du duo originel - Nubla/Juan Crek, en passant par le trio incluant Anton Ignorant, la formule actuelle - deux clarinettes basses/deux batteries - a atteint son apogée bilatérale dans son effort motorisé). Il fut aussi l'un des principaux souffleurs du "Bel Canto Orquestra".

Henri Chopin ou la poésie comme énergie...

By Michel Giroud

Depuis am des années cinquante, Henri CHOPIN, aventurier de la nouvelle poésie sonore magnètophonique, n'a cessé par son expérience propre et pat son activité éditoriale (avec sa revue Cinquième Saison/1959-1963 puis par la revue-disque OU/1964-1974) de défendre avec acharnement les explorations électroniques de la voix et du corps, du grain de la voix, de la tessiture vocale, des vibrations du larynx, des claquements labiaux, des souffles, parle magnétophone d'abord puis, à partir des années 70, dans les meilleurs studios électroniques d'Europe (Atelier de création, Radio-France, Studio de Fylkingen à Stockholm, WDRàCobgne, et tout dernièrement en Australie...). Quel chemin depuis l'exploration de la résonance des mots, en 1956, jusqu'à la nouvelle plastique sonore de 1994, avec la collaboration d'un musicien cybernétique de l'Ircam, Marc Battier.

Musiques pour les ombres électriques

By Laurent Jullier

Dans quelles conditions sonores, aujourd'hui, visionner un film du premier quart de l'histoire du cinéma? Aucun film d'avant 1926 n'a jamais été conçu pour être regardé dans le silence, pas plus que ses ancêtres, projections de lanternes magiques et autres marionnettes balinaises

God is my co-pilot

By Manu Holterbach

Fin des années 80, Lower East Side N.Y.C., le couple Sharon Topper (voix) et Craig Flanagin (guitare) décide, avec leurs amis Siobhan Duffy (batterie, voix), Michael Evans (batterie), James Garrison (basse) et Alex Klein (basse), d'enfanter d'un rejeton très turbulent: GODISMYCO-PILOT. Dans l'élan de ce furieux désir d'indépendance et de liberté qui les caractérise, ils décident de fonder leur propre label 'The Making of Americans" (qui a à son actif outre les disques de GOD-CO, des disques de Vibra-Slaps, Jad Fair ou Dawson) et dès 1991 sortent leur premier 45 tours "4 steps down the road to trouble". Ce sera aussi le début d'une frénésie insensée animée par le désir de faire de la musique.

Us pop freaks

By Manu Holterbach

Imaginons un instant que Bernard Lenoir n 'ait jamais existé et que la pop ait su à travers ses diverses et récentes pérégrinations éviter les pièges mortels de la mièvrerie et de la complaisance adolescente. Imaginons que la pop n'ait jamais fait le jeux des attributs fallacieux d'une radicante "noisy" de supérette. Imaginons que la pop sous les dehors "vulgaires" (entendons par là communs) du parti pris de la mélodie, que ce soit en la dégradant ou en la sublimant, soit capable d'intégrité, d'honnêteté et d'intransigeance, comme cela a été le cas des noms illustres de ce genre tels que Robert Wyatt, Captain Beefheart ou Silver Apples. Une pop bien étrange me direz-vous? Eh bien oui! mais la seule qui, à mes yeux, ait une quelconque valeur. Une valeur que l'on retrouve parmi les quelques noms qui vont suivre.

Editions Cactus

By Jérôme Noetinger

Pour cette rubrique label, en voici un qui sort de l'habitude. En effet, les ÉDITIONS CACTUS ne s'intéressent pas simplement au son et à la musique, mais aussi à l'écrit, au dessin, aux objets, à l'image, à l'échange d'Idées (sous divers réseaux tels Internet par exemple). Tout cela crée une grande diversité dans leurs productions (en préparation une cassette de Jean Dussln, et des livres sur le cinéma expérimental par Alain-Alcide Sudre, Rose Lowder et Yann Beauvais), toutes marquées d'une touche originale au niveau du packaging / de l'emballage, influence directe du voisin de Mondeville, précurseur en la matière, Illusion Production. Rencontre avec Thierry WEYD.