Numéro 24

Gastr del Sol

By Manu Holterbach

La rencontre de Dave GRUBBS et de Jim O'ROURKE pourrait tenir du paradoxe tant leur parcours musical, à priori, diffère. Le premier venant plutôt des sphères "rock destroy" et le second des sphères expérimentales des musiques actuelles. Par chance, il se trouve que leurs deux histoires ont fini par se croiser pour livrer à nos belles années 90 un excellent groupe. GASTR DEL SOL, réunion d'érudits, n 'est pas un groupe forcément évident. Leur musique, notamment dans le somptueux album "Crookt, Crackt or Fly" est un art savamment complexe dont la construction utilise de manière quasiment conceptuelle le genre (pop, rock, musique improvisée, concrète, contemporaine) et la référence (une pratique poussée à l'extrême dans leur récent "Mirror Repair" qui pourrait être un disque qui rendrait hommage aux préférés de GASTR DEL SOL de ZNR à King Crimson et surtout Red Krayola, dont Us sont à mon sens la respectable descendance et dont ils font actuellement parti).

John Watermann

By Linas Vyliaudas

JOHN WATERMANN est né à Berlin où il commença dans les années 60 à réaliser des films expérimentaux. C'est à partir de 1964 qu "il se lance dans les manipulations sonores. Depuis 1971, il vit en Australie et se consacre à la composition. Sa musique emprunte autant à l'idée de collages qu'à des formes plus proches de l'électroacoustique

Hint

By Albert Durand

Parce que "100% White Puzzle", leur premier album, est époustouflant de cœur, de puissance, de références et de modernité, le jeune duo de HINT à immédiatement captivé l'intérêt, et ce, bien au-delà de la scène rock. En effet, outre l'authenticité d'une démarche musicale volontaire associant au rock, l'ambiant, le néoclassique ou l'expérimental, qui a conduit le groupe angevin à des compositions dynamiques et parfaitement équilibrées, on relèvera que les multiinstrumentistes Hervé Thomas et Arnaud Fournier, tous poumons gonflés à l'ombre des Marshall, déversent une énergie sacrement bénéfique à entendre. Si les musiques rappellent parfois, en vrac, Gong, Scorn, ¡agger Naut, Jacques Berrocal, John Zorn ou Maurice Ravel, la pertinence des samples, au contact de la vaillance d'instruments plus classiques, les projettent dans une actualité passionnante.

Goz of Kermeur

By Paul-Yves Bourand

Après une première livraison "rupestre" (*) emmagasinée à Scrofiano (Toscane), puis "¡rondelles" piégé sous le ciel lumineux de Marseille, GOZ OF KERMEUR met le cap sur le Nord et l'embouchure de l'Elbe. "Mythoman", le troisième album des Genevois, doit être enregistré dans une métropole très polluée d'Europe: Hambourg. Il sera entièrement produit et mixé par les membres du trio. Gageons que, comme pour ses prédécesseurs, l'atmosphère urbaine enveloppant la bulle aseptisée du studio sera déterminante.

Scenes from the life of Bruce Witsiepe

By Yves Botz

Une imitation de Jonas Mekas sans caméra et parfois sans yeux.

Walter Ruttmann et Jean-François Stévenin sont dans un bateau

By Laurent Jullier

Ils se demandent brièvement si la bande-bruits d'un film de cinéma peut passer pour une œuvre de musique concrète.

Ken Jacobs

By Yann Beauvais

Ken JACOBS est l'une des figures les plus importantes du cinéma expérimental américain. Depuis trente cinq ans, Ken JACOBS a interrogé la nature des images en mouvement selon une multiplicité d'approche. Son œuvre quelque soit les genres pratiqués: journal filmé, film d'analyse, film personnel, picaresque, performance 3D, s'est toujours intéressée au cinéma comme processus d'enregistrement et de restitution (lors de la projection) d'un événement à une narration plus ou moins ouverte Le récit n 'est jamais absent des films de Ken JACOBS et ce quand bien même, certains films font voler en éclat la représentation classique et ses modes de narration. Le film rejoue au présent un temps révolu, une autre vie. Le cinéma comme entreprise de production de fantômes et chimères dont les performances visuelles constituent un magnifique aboutissement. Travail sur l'éphémère et la fragilité de l'illusion cinématographique dévoilés par les dispositifs de Ken JACOBS.