Le milan royal de Corse

Alerte au charançon rouge !

illustrations: C. Breton-Costa

C’est d’abord en amateur éclairé qu’Olivier Drigues s’est intéressé aux palmiers. Ils font en eff et fi gure d’exception dans le règne végétal : d’abord ce sont des ancêtres puisque leur famille, qui compte près de 2 500 espèces, fait partie des plus anciennes. Autre particularité, le tronc, que l’on appelle stipe, n’en est pas véritable un puisqu’il est formé par les palmes qui, lorsqu’elles tombent, laissent cette empreinte losangique si caractéristique. Originaires des régions tropicales, certains d’entre eux s’adaptent facilement à d’autres latitudes pourvu qu’ils évitent le gel qui leur est fatal. Les hauts palmiers qui

Les Barbaresques sont de retour à Campomoro

by Michel Raffaelli

Restaurée par le Conservatoire du Littoral, la plus imposante des tours génoises de Corse est aujourd’hui à la fois le lieu et le sujet d’une exposition. Au travers de cet édifi ce emblématique, c’est toute l’histoire d’une Méditerranée infestée de pirates et de Barbaresques que cette exposition se propose de retracer.

La couleuvre verte et jaune

by Michel Delaugerre · illustrations: V. Renier, J. Santoni

Trois fi dèles lecteurs de Stantari nous ont fait partager leurs observations de l’été dernier ! Voici la couleuvre verte et jaune dans sa plus stricte intimité par monsieur Bernard Chovet et au moment de ses repas par mesdames Viviane Renier de Cateri et Jacqueline Santoni de Bastia. Merci à vous pour vos clichés et voici, en retour, le commentaire de Michel Delaugerre, herpétologue.

Les milans royaux de Balagne repeuplent la Toscane

by Cécile Jolin, Gilles Faggio · illustrations: Cécile Breton-Costa

Le cri aigu du milan royal, comme son ombre familière, font partie du paysage de Balagne, au même titre que l’olivier… si bien que l’on oublie qu’il a déserté bon nombre des territoires qu’il occupait hier. Heureusement, le milan balanin s’est porté volontaire pour les reconquérir !

Les plantes envahissantes : une menace pour la biodiversité

by Guilhan Paradis, Laetitia Hugot, Paula Spinosi

On croyait ces plantes sur l’île depuis toujours et surtout bien inoffensives. Arrivées par hasard ou pour orner nos jardins, elles sont d’abord restées discrètes et se sont ensuite dangereusement multipliées. Elles représentent aujourd’hui une terrible menace pour la richesse naturelle de la Corse.

Les ressources minières de Corse, mythes et réalités

by Alain Gauthier

La richesse et la diversité géologique de la Corse a fait rêver bien des “chercheurs d’or”. Si bien que l’histoire minière de la Corse est faite de multiples tentatives d’exploitation, parfois heureuses, mais trop souvent avortées. Voici l’introduction de cette histoire tourmentée qu’Alain Gauthier propose de nous raconter.

L’histoire de l’homme à Scandula

by Michel-Claude Weiss

On imagine difficilement, devant ces paysages sauvages aujourd’hui protégés et paisibles, que Scandula a connu une longue histoire agitée et a été le théâtre d’une vie industrieuse. Et, en parcourant cette histoire des origines à nos jours, elle apparaît comme un véritable condensé de l’histoire de l’île.

Sartène : l’art et l’histoire

by Cécile Breton-Costa

Avec ses hautes maisons qui semblent des murailles, elle est saisissante, abrupte et austère. Blottie derrière son col et solidement accroché à son flanc de montagne, Sartène, hiératique et solennelle, surveille la fin des terres vers le sudouest. Si elle a inspiré tant d’autres qualificatifs, il est un statut qu’elle revendique entre tous, celui, décerné par Prosper Mérimée, de “plus corse des villes corses”, et un label qui vient de lui être attribué : celui de “Ville d’art et d’histoire”. Comme son nom ne l’indique pas, ce label décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication rend hommage non seulement à un patrimoine historique riche et remarquable mais aussi à l’ensemble de ce qui fait l’identité du Sartenais et de sa cité : traditions, paysages, richesses naturelles et humaines, passées, présentes et même à venir. Car devenir “Ville d’art et d’histoire”, c’est aussi, de la part de Sartène, avoir témoigné d’une volonté de se construire un avenir qui mettra en valeur ce patrimoine dans un esprit de préservation et d’ouverture au grand public.