Un théâtre au présent

Jean-Pierre Baro

par Manuel Piolat Soleymat

Jean-Pierre Baro porte à la scène Disgrâce, un roman du Prix Nobel de littérature 2003, John Maxwell Coetzee. La descente aux enfers d’un père projeté dans un monde qui lui échappe.

Anne-Marie Lazarini

par Agnès Santi

Après le succès de ses précédentes mises en scène (de textes de Echenoz, Feydeau et Perec), Anne-Marie Lazarini s’empare de ces deux pièces de Václav Havel (1936-2011), qui mettent en jeu avec ironie un affrontement entre résistance et renoncement face aux injonctions du pouvoir. À l’Artistic Théâtre, précieux lieu de culture du XIe arrondissement de Paris.

Claudia Stavisky

par Agnès Santi

Avec une formidable équipe de comédiens, Claudia Stavisky fait entendre ce texte d’Howard Barker qui interroge la relation entre l’essence de l’art et le pouvoir politique. À Venise en 1571, juste après la Bataille de Lépante.

Dans la solitude des champs de coton

par Catherine Robert

Charles Berling met en scène et interprète, avec Mata Gabin, la confrontation entre le Dealer et le Client. Une lecture rythmée et tendue de la pièce de Koltès, dans un très bel écrin scénographique et technique.

34e festival théâtral du Val d’Oise

par Manuel Piolat Soleymat

Pour sa 34e édition, le Festival Théâtral du Val d’Oise met à l’honneur le thème du dépassement des frontières. Une invitation à effectuer un pas de côté – géographique, intellectuel, artistique… – qui prendra forme dans une quarantaine de villes, du 4 novembre au 14 décembre.

Maïa Sandoz

par Catherine Robert

Maïa Sandoz met en scène la toute dernière pièce du dramaturge anglais Dennis Kelly, qui raconte l’histoire d’un monstre gangréné par l’argent et fait le procès tonique de l’ultralibéralisme.

Elisabeth Chailloux et Adel Hakim

par Catherine Robert

Œuvrer ici et jusqu'au bout du monde

Jean Boillot

par Catherine Robert

Jean Boillot continue à explorer l’oeuvre de Labiche. Il réunit une troupe d’artistes de grand talent, pour un second diptyque encore plus déjanté que le premier, et infiniment plus grinçant.

Joël Dragutin

par Agnès Santi

Le Théâtre 95 et L’apostrophe fusionnent pour créer une nouvelle scène nationale d’envergure. Une aventure de trente ans se termine pour Joël Dragutin, fondateur et directeur du Théâtre 95, auteur et metteur en scène.

Jeanne Champagne

par Catherine Robert

Jeanne Champagne adapte et met en scène Les Années, d’Annie Ernaux. Se concentrant sur la période 1940-1975, elle évoque le souvenir des combats passés et les offre à la jeunesse comme un tremplin vers l’avenir.

Guillaume Hasson

par Agnès Santi

Une vingtaine de villes du Val-de-Marne. Une trentaine de spectacles. Une dynamique de rencontres entre artistes et spectateurs. Directeur des Théâtrales Charles Dullin, Guillaume Hasson expose les spécificités et les enjeux de cette Biennale, qui permet de mettre en lumière les écritures théâtrales d’aujourd’hui.

Frédéric Bélier-Garcia

par Catherine Robert

Frédéric Bélier-Garcia met en scène Les Caprices de Marianne, de Musset : une histoire simple et cruelle pour un spectacle brutal et mélancolique qui ausculte un désarroi qui ressemble au nôtre…

Philippe Saire

par Agnès Izrine

Une seule histoire, deux espaces et climats bien distincts pour CUT, une création qui porte bien son nom, tant pour la scénographie que la référence cinématographique.

Michel Laplénie

par Jean Lukas

Identifié dès ses débuts à la fin des années 80 comme un ensemble vocal baroque de la plus grande exigence artistique, grâce notamment à des réalisations lyriques marquantes (Alcina en 1990 au TCE, Phaëton à l’Opéra de Lyon et Europe Galante de Campra à Aix en 1993), l’ensemble Sagittarius va mettre un terme à son activité après 30 ans d’aventures musicales. Michel Laplénie choisit pour ces adieux de confirmer sa prédilection pour la musique baroque allemande, en particulier celle de son plus grand représentant, Heinrich Schütz (1585-1672), le compositeur auquel Sagittarius aura emprunté le nom latinisé et surtout réservé ses plus grands moments.

Pierre Durand

par Jean-Luc Caradec

Après Chapter One : NOLA Improvisations, sorti fin 2012, album solo enregistré à la Nouvelle Orléans, le guitariste Pierre Durand signe Chapter Two : Libertad ! entouré de son ROTS 4tet composé de Hugues Mayot au saxophone, Guido Zorn à la contrebasse et Joe Quitzke à la batterie. De la musique à foison.

voir également

bernard-marie koltès · francfort · trench · everglades · house bird · etika
#24
2017-04
0 €
Théâtral Magazine Fabrice Luchini
fabrice luchini · denis podalydès · jean-michel ribes · clovis cornillac · philippe torreton · anny duperey
#39
2013-01
3,60 €
christophe alévêque · denis podalydès · philippe torreton · judith chemla · nicolas briançon · claire borotra
#47
2014-05
3,60 €