64 sorties qui ont titillé l’adrénomètre en 2017

TALES OF HALLOWEEN

par Nicolas Monfort

Pendant une nuit d'Halloween, une petite ville américaine est envahie de goules, de tueurs en série et d'extraterrestres... Pourtant monnaie courante aux États-Unis, les films à sketches peinent à trouver leur chemin vers nos verts pâturages francophones. Tout espoir n’est cependant pas perdu puisqu’en complément de sorties DVD confidentielles, la VOD recèle de nombreuses pépites du calibre des V/H/S, The ABCs of Death ou encore A Christmas Horror Story. À cette liste vient désormais s’ajouter Tales of Halloween.

UNDER THE SHADOW

par Nicolas Monfort

Téhéran, 1988. Alors que son mari est appelé au front durant la guerre entre l'Iran et l'Irak, Shideh se retrouve seule avec sa fille, Dorsa. Mais bien vite celle-ci commence à adopter un comportement troublant et Shideh se demande si sa fille n'est pas possédée par un esprit... D'abord projeté au festival du film de Sundance de 2016 et désormais récompensé du prix du jury au festival du film fantastique de Gérardmer 2017, Under the Shadow jouit d’un accueil critique assez élogieux. Qualifiée comme le successeur de Dark Water, cette production entièrement tournée en persan est-elle à la hauteur de sa réputation ?

HOWL

par Nicolas Monfort

Dans un train de banlieue londonienne, à la tombée de la nuit, le voyage se transforme en cauchemar lorsqu’un jeune contrôleur et un groupe de voyageurs doivent lutter à mort contre une créature maléfique et terrifiante… En omettant le dernier volet de la saga Underworld et Late Phases sorti en 2016 sur Netflix, il faut admettre que la période est un peu creuse en matière de productions lycanthropes. Sous-genre un brin démodé, le film de loup-garou n’est que très rarement remis au goût du jour. C’est pourtant ce que propose Howl, une série B britannique peu originale, mais ayant le mérite de ne souffrir d’aucune longueur.

RESIDENT EVIL 7: BIOHAZARD

par Nicolas François-Tholozan

À la suite d'un mystérieux message qu'il a reçu de Mia, son épouse disparue depuis 3 ans, Ethan débarque dans une sinistre plantation au fin fond de la Louisiane. Là, en prise avec la famille Baker qui cherche à le tuer, il devra rassembler les indices et découvrir la vérité inavouable de ce lieu pour parvenir à sauver sa peau, et peut-être celle de Mia... La saga vidéoludique Resident Evil s'offre un retour en grâce auprès des fans de la première heure avec une expérience de jeu nouvelle, mais qui n'a jamais été aussi proche de l'esprit de l’oeuvre originelle dont elle s'était désolidarisée au fil du temps. Il était donc impossible de passer sous silence la sortie évènement de ce septième opus qui renoue enfin avec l'épouvante pure et se démarque du reste de la franchise en évitant habilement de trop s’y référer, du moins jusqu'à son dernier tiers.

RESIDENT EVIL : CHAPITRE FINAL

par Nicolas François-Tholozan

Alice, seule rescapée de la bataille de Washington contre les zombies, est contactée par la Reine Rouge. Elle la convainc de retourner à l’endroit où le cauchemar a débuté : le Hive à Raccoon City. Umbrella Corporation y a regroupé ses forces pour mener un assaut final contre les survivants de l’apocalypse. C'est aussi ici qu'Alice pourra obtenir l'antidote qui détruira le virus T… Qui l'aurait cru ? Après nous avoir offert une saga globalement moyenne voire pire au fil des épisodes, Paul W.S. Anderson revient à la charge avec un ultime chapitre, du moins annoncé comme tel, dont on n'attendait pas grand-chose. Souvent, dans ce cas de figure, on finit par être surpris. Resident Evil : Chapitre final ne déroge pas à la règle...

LA MAISON DE LA MORT

par Nicolas François-Tholozan

Surpris par un orage et une pluie diluvienne, des voyageurs égarés trouvent refuge dans une demeure lugubre, appartenant à l’étrange famille Femm. Ils y rencontrent d’inquiétants personnages : Horace, le blafard maître de maison, sa soeur Rebecca, sourde et religieuse obsessionnelle, ou encore Morgan, le domestique défiguré et muet, sujet à des crises de violence lorsqu’il boit. L'atmosphère est lourde et menaçante, et la nuit s’annonce longue… Avec La Maison de la mort, également connu sous le titre Une soirée étrange, James Whale sera l'un des premiers cinéastes à introduire le thème de la maison "maudite" voire "hantée" sur le grand écran.

voir également

Novo Numéro 8
lonelady · david grimal · twin peaks · leoš janáček · eurockéenes · francis falceto
#8
2010-05
0 €
Technikart Arthur
bertrand burgalat · nick cave · twin peaks · arthur · olivier delacroix
#212
2017-05
4,90 €