Daniel Auteuil

Daniel Auteuil

By Hélène Chevrier

Après Nos femmes d’Eric Assous, créée il y a deux ans, Daniel Auteuil, l’un de nos plus grands comédiens, revient au théâtre avec une pièce que Florian Zeller a écrite pour lui, L’Envers du décor. Il y joue le rôle de Daniel, un éditeur, dont le meilleur ami vient de plaquer sa femme pour une jeunette canon. Il les a invités à dîner nonobstant que l’ex était la meilleure amie de sa femme et que peut-être la nouvelle venue troublerait la paix de son petit ménage heureux. Car Daniel est un émotif. La pièce raconte la rencontre de cet homme avec la tentation au travers d’une écriture qui dévoile les pensées les plus intimes des personnages. Ils parlent et pensent à voix haute. C’est ce double jeu qui a donné envie à Daniel Auteuil d’en faire aussi la mise en scène. Un exercice qu’il connaît bien au cinéma lui qui a réalisé La Fille du Puisatier, Marius et Fanny de Marcel Pagnol.

Benjamin Jungers

By Gilles Costaz

A 18 ans, il est passé de l’école du Prévert, à Bruxelles, au Conservatoire de Paris, puis, trois ans après, à la Comédie-Française où son interprétation de Chérubin dans Le Mariage de Figaro a été mémorable. A présent, fini la vie de troupe. Il entre dans un nouveau chapitre de sa carrière.

Isabelle Carré

By Gilles Costaz

Isabelle Carré n'avait pas fait de scène depuis Une femme à Berlin et Pensées secrètes, il y a trois ans. Elle revient et saute le pas en faisant la mise en scène de De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites, dont elle joue le rôle principal.

Michel Bouquet, Francis Lombrail

By Gilles Costaz

Ils avaient joué tous deux, dans deux mises en scène différentes, A tort et à raison de Ronald Harwood. Michel Bouquet et Francis Lombrail recréent la pièce ensemble dans une nouvelle mise en scène par Georges Werler.

Gwenaël Morin

By Hélène Chevrier

Comme d’habitude, le metteur en scène et directeur du Théâtre du Point du Jour à Lyon, Gwenaël Morin, se lance dans des paris fous. Après les tragédies de Sophocle jouées à 5 heures du matin, il monte avec des jeunes élèves de Lyon les quatre pièces de Molière sujettes à polémique, L'École des Femmes, Tartuffe, Dom Juan et Le Misanthrope qu’Antoine Vitez avait créées à Avignon en 1978 dans un même décor. A voir d’une traite ou en feuilleton aux Amandiers.

Laura Scozzi

By François Varlin

Barbe-Neige et les sept petits cochons au bois dormant, le titre sent fort la revisite des contes de fées par la metteuse en scène et chorégraphe Laura Scozzi. Un spectacle créé au début de la saison 2014 et qui en a surpris plus d’un lors de sa tournée de deux ans par son côté décalé et déluré. En janvier, avant de poursuivre son périple partout en France, il fait halte dans la salle Renaud-Barrault du théâtre du Rond-Point. Et si Blanche-Neige était nymphomane…

Laurent Gutmann

By Hélène Chevrier

Laurent Gutmann créé une version moderne du mythe de Frankenstein dans laquelle on retrouve la question du transhumanisme mais aussi celle de la responsabilité du créateur.

Magali Montoya

By Gilles Costaz

Comme comédienne, elle a travaillé avec Jean-Marie Patte et Stéphane Olry. Elle s'est imposée comme metteur en scène avec L'Homme jasmin d'Unica Zürn. Elle aborde un nouveau défi : porter au théâtre l'intégralité de La Princesse de Clèves de Mme de La Fayette.

Anne-Laure Liégeois

By Hélène Chevrier

Anne-Laure Liégeois poursuit son exploration des couples au pouvoir. Après Macbeth, elle s’intéresse au dictateur roumain Ceaușescu et à sa femme Elena qui ont plongé la Roumanie dans la tyrannie de 1965 à 1889. David Lescot lui a écrit un texte burlesque dont les protagonistes évoquent le Père et la Mère Ubu…

Pio Marmaï

By Hélène Chevrier

Dès sa sortie de l’école de la Comédie de Saint-Etienne, Pio Marmaï a été happé par le cinéma. Depuis 2007, il n’avait plus joué au théâtre. Le revoilà dans le rôle de Roberto Zucco, un jeune et énigmatique tueur inspiré à Koltès par un personnage vrai, Roberto Succo mort à 26 ans en 1988.

Mélanie Bestel, Simon Bakhouche

By Hélène Chevrier

Après La légende de Bornéo qui décryptait les codes et la brutalité du monde du travail, les membres du collectif L’Avantage du doute s’intéressent aux médias. La question qui les taraude c’est la possibilité de rester encore indépendant. Pour l’éprouver, ils inventent une chaîne et ouvrent les conférences de rédaction au public. A nous de juger…

Pauline Klaus

By Hélène Chevrier

Lapidée raconte une histoire d’amour, celle d’une hollandaise et d’un yéménite qui retournent au Yémen pour y exercer leurs activités de médecins. Mais lui est rattrapé par ses origines et exige de sa femme un fils qui ne vient pas… Il la séquestre dans une cave et convoque un tribunal qui la condamne à la lapidation. La pièce devait être jouée au Ciné 13 en janvier 2015. Mais l’attentat contre Charlie Hebdo a fait reculer la production. Elle a finalement été créée cet été en Avignon et suite au succès, elle est reprise en janvier à la Comédie Bastille. C’est Pauline Klaus qui joue le rôle de l’épouse hollandaise.

Chloé Lambert

By Hélène Chevrier

Il y a de l’émotion dans sa voix, au bord de la fêlure. La médiation familiale, Chloé Lambert connaît. Elle est passée par là. Après une histoire d’amour, un bébé d’amour, tout se disloque quand il s’agit de trouver une nouvelle place au sein du couple. Et quand sa grand-mère chérie meurt en même temps, le bateau chavire. Elle en a fait une pièce de théâtre, drôle et grave en même temps, inspirée de ses drames et de ceux de proches contaminés eux aussi par la volatilité des sentiments de notre époque.

Dominique Valadié

By Hélène Chevrier

Dominique Valadié reprend le rôle mythique créé par Elizabeth Taylor dans le film adapté de la pièce d’Edward Albee Qui a peur de Virginia Woolf ? Martha est la fille du doyen de l’université. Ecrasée par l’image d’un père vénéré, déçue par une vie monotone et sans éclat, elle va faire vivre la pire des nuits à son entourage au cours d’une crise sans précédent.

Clément Poirée

By François Varlin

Le spectacle a vu le jour au théâtre des Quartiers d’Ivry. En janvier, il sera repris au théâtre de la Tempête, puis en tournée. La Tempête, chez le metteur en scène Philippe Adrien, c’est un peu l’école et la famille de Clément Poirée. Avec sa mise en scène de La Nuit des Rois, Clément Poirée va encore être très heureux dans ce théâtre au coeur du Bois de Vincennes. En famille.

related issues

La Terrasse Avignon
avignon · hélène grimaud · georges lavaudant · jérôme thomas · ivo van hove · chanti wadge
#166
2009-03
0 €
michel didym · arnaud meunier · bernard fleury · jean-marie songy · cécile el mehdi · david sire
#77
2015-06
6 €
nathalie pernette · jean-sébastien bach · david lescot · philippe geluck · piet mondrian · fred cacheux
#163
2013-12
0 €