Mathias Enard

À propos de “Tu verras”, de Nicolas Fargues

by François Bégaudeau

Sans la vérifier par une recherche méthodique, on a comme l’intuition que, dans le patrimoine littéraire, peu d’oeuvres impliquent l’enfant de l’auteur. Il y a sans doute pléthore de raisons à cela, mais retenons-en deux.

L’anarchiste qui vient

by Yannick Haenel

Si le Christ revenait, lancerait-il des grenades ? S’opposerait-il à notre époque ? Serait-il considéré comme un ennemi public – un « terroriste » ? Serait-il jeté en prison, guillotiné, pendu, électrocuté ? C’est la question que je me pose en voyant Merde, de Léos Carax, l’une des trois parties du film Tokyo (2008).

Japon si proche

by Stéphane Zagdanski

Difficile, en voyant les consternantes images du tsunami de mars 2011, ballottant tels des fétus les plus colossaux engins de l’industrie humaine, de ne pas penser à La Grande Vague de Kanagawa de Hokusai, dont l’écume aux doigts crochus paraît sur le point d’engloutir le Mont Fuji – figuré en minuscule à l’horizon selon les lois de la perspective occidentale.

“As time goes by ! ”

by Salomon Malka

Casablanca. Sur la corniche, non loin de la nouvelle mosquée Hassan II, un café à l’enseigne du Rick’s. Rendez-vous de tous les touristes cinéphiles, c’est le fameux bar mythique d’Humphrey Bogart dans le film Casablanca. Un toit en voûte, des arcs et des balustrades, des tables à l’ancienne pourvues d’un abat-jour, une ambiance feutrée et un piano où un musicien en veste blanche caresse les touches pendant qu’au deuxième étage, en haut de l’escalier, on diffuse le film en boucle, en noir et blanc et en muet.

“As time goes by ! ”

by Salomon Malka

Casablanca. Sur la corniche, non loin de la nouvelle mosquée Hassan II, un café à l’enseigne du Rick’s. Rendez-vous de tous les touristes cinéphiles, c’est le fameux bar mythique d’Humphrey Bogart dans le film Casablanca. Un toit en voûte, des arcs et des balustrades, des tables à l’ancienne pourvues d’un abat-jour, une ambiance feutrée et un piano où un musicien en veste blanche caresse les touches pendant qu’au deuxième étage, en haut de l’escalier, on diffuse le film en boucle, en noir et blanc et en muet.

Quand même

by Yann Moix

Avec la sortie d’une biographie magistrale, Gide, l’inquiéteur par Franck Lestringeant, la vie d’André Gide est enfin étudiée à la loupe. La biographie est l’occasion de réhabiliter le romancier, sans pour autant occulter ses zones d’ombre, comme son antisémitisme. Un ouvrage définitif.

Noire Odessa

by Oriane Jeancourt Galignani · illustrations: Frédéric Badré

Un collectif de douze écrivains et un photographe racontent leur propre expérience, de la région de la mer Noire. Douze regards divergents et poétiques…

Nina Bouraoui : “L’Algérie a quelque chose de très sexuel”

by Stéphanie Dupays · illustrations: Jérôme Bonnet

Dans son dernier roman, Sauvage, Nina Bouraoui raconte l’histoire d’une jeune adolescente qui fait face à la disparition de son meilleur ami. Elle ravive l’Algérie de son enfance à la manière d’une légende orientale.

Samuel Brussell : “Je poursuis l’idée du bonheur”

Par une mosaïque de vignettes iconoclastes, Samuel Brussell, dans Divertimento sabbatique, nous raconte ses moments de bonheur. Entretien avec un heureux voyageur.

related issues

Revue des Deux Mondes Michel Houellebecq
michel houellebecq · nina bouraoui · marc weitzmann · lucien d'azay · william morris · xavier darcos
#201901
2019-01
9,99 €
Le Matricule des Anges Maylis de Kerangal
frédérick tristan · hunter s. thompson · maylis de kerangal · vents d’ailleurs · mathias enard
#117
2010-10
4 €
Le Matricule des Anges Mathias Enard, le rêve de Babel
pacifique · mathias enard · christa wolf · françois cusset · jacques albert · benoît damon
#136
2012-09
4 €