La musique dans les camps de concentration

L’opéra et ses zouz. Raconter l’opéra

by Emmanuelle Bordon

Elle parle de l'opéra avec ses mots à elle, qui sont ceux de sa génération. Mia Mandineau, étudiante en art lyrique expatriée à Amsterdam, a créé sa chaîne sur Youtube en 2016, pour parler de l'opéra qu'elle aime et contribuer à le mettre à la portée de tous.

Dans les camps de concentration, la musique omniprésente

by Emmanuelle Bordon

C'est une partie de l'histoire qui se trouve dans peu de livres et de récits. Des camps de concentration du 3e Reich, nos livres de classe ont en effet retenu l'injustice et la barbarie, les chambres à gaz, les millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui y sont morts, de mauvais traitements, de maladie ou assassinés. On sait moins que durant toutes ces années, la musique y a été omniprésente. Utilisée pour torturer comme pour résister, elle a occupé plus d'une fonction. Ce sont les multiples usages de la musique dans les camps de concentration qui font l'objet du deuxième volet de ce dossier (voir la première partie dans le numéro 10).

Fabrique de l’enfer, fabrique des tortionnaires

by Emmanuelle Bordon

L'idéologie fasciste rejette l'idée d'égalité entre les individus et pose au contraire comme fondement qu'il existe une hiérarchie entre les êtres humains, depuis le « pur » jusqu'au « dégénéré ». Sur cette base, le 3e Reich a promu un modèle de « civilisation » qui a inévitablement mené au pire : l'emprisonnement des « indé­ sirables » et un génocide industrialisé. Avant de parler de la musique telle qu'elle a existé dans les camps, un bref récapitulatif, pour se rappeler le chemin qui a conduit à l'horreur des camps de concentration.

Quand la musique torture

by Emmanuelle Bordon

Dans tous les camps de concentration, la musique a été omniprésente et a assuré les mêmes fonctions. Coercitive, intrusive ou punitive, elle a aussi, par moments, aidé certains prisonniers à tenir le coup ou même à échapper à la mort.

Theresienstadt, le camp des musiciens

by Emmanuelle Bordon

Situé près de Prague (Tchécoslovaquie), le camp de Theresienstadt a détenu plus de 155 000 personnes durant la deuxième guerre mondiale, dont 87 000 ont finalement été déportées à Auschwitz. Mais il est également particulier, parce qu'il a servi à la propagande et que beaucoup de musique y ont été composées et jouées.

La brillante renaissance de l’armonica de verre

by Benjamin Goron

Inventé au 18e siècle puis tombé en désuétude, l’armonica de verre connaît aujourd’hui un regain d’interêt. Il séduit les musiciens et le public par ses sonorités cristallines et pourrait bien, grâce à eux, connaître une nouvelle jeunesse.

Enseigner l’orgue aux enfants

by Frédéric Boucher

Il a longtemps été d'usage de considérer qu'il était impossible d'enseigner l'orgue aux enfants. La console de l'instrument, dimensionnée pour un adulte, ne leur permettait pas d'atteindre à la fois les claviers et le pédalier et la nécessité de coordonner mains et pieds était considérée comme trop difficile. Pourtant, depuis quelques années, l’enseignement de l’orgue évolue et celui qui s'adresse aux enfants prend une ampleur intéressante.

related issues

La chronique musicale La page de musique · opéra · comédie-française · chants populaires · théâtre lyrique
#18
1874-03
0 €
La chronique musicale Un concert monstre · opéra · robert le diable · théâtre lyrique · andré philidor
#37
1875-01
0 €
La chronique musicale Les chanteurs de mon temps · opéra · diderot · arthur pougin · andré philidor · henry cohen
#39
1875-02
0 €