10 ans Hors série anniversaire

Saison 1

visuels: Philippe Farget, Eric Fouchet, Jean-Luc Friedlingstein, Géraldine Fohr, Emma Duval

« C’est un livre ouvert de la féminité marseillaise. » (Ghandi, habitant pacifiste du Panier, à propos de la mascotte du quartier, Galinette – N° 0, septembre 2001)

Saison 2

visuels: Hélène Bossy, Thomas Azuelos, Geoffroy Mathieu, Didier Illouz, Didier Illouz, Thierry Guitard

« On n’en est pas encore revenus… Demain encore, on fera la fête. » (L’équipe du Sous-Marin, savourant les cinq dernières minutes des Maigret à la mairie de Vitrolles – N° 39, octobre 2002)

Saison 3

visuels: Laurent Garbit, Sharon Tulloc, Yann Honorat, Sandrine Lopez, Yann Honorat, Damien Boeuf,

« Les Occidentaux sont des gens pragmatiques, leur approche de la photo de guerre est un peu celle d’un médecin légiste : du sang et des corps mutilés. Pour un oriental, comme moi, nourri à la philo zoroastrienne, la guerre est intégrée. » (Reza, photographe fataliste au National Geographic – N° 81, décembre 2003)

Saison 4

visuels: Marc-Alexandre Ciaffi, El Julio, Marc-Alexandre Ciaffi, Booniett, Damien Boeuf

On a beaucoup excusé la médiocrité du hip-hop sous couvert de misérabilisme. C’est pas un concours, sinon en ferait chanter tous les SDF qui crèvent de froid. (Fuzati, rapper « loser » mais pas trop – N° 118, mars 2005)

Saison 5

visuels: P. Laffont, Doog Mc’Hell, Nicolas Mémain, Damien Boeuf, Stephan Muntaner

L’architecture, c’est du liquide qui sèche, donc de la peinture. (Nicolas Mémain, urbaniste gonzo – N° 135, octobre 2005)

Saison 6

visuels: Doog Mc’Hell, Emmanuelle Saghaar, Damien Boeuf

«A l’époque où je transitais souvent, la Police me fouillait systématiquement. Un délit de faciès qui me faisait perdre du temps, m’empêcher de circuler. Soit la condition quotidienne d’un ressortissant camerounais au pays des droits de l’Homme. » (Barthélémy Toguo, artiste contemporain en zone de turbulences – N° 167, octobre 2006)

Saison 7

visuels: Damien Boeuf, Driss Aroussi, Colin Gosse, Didier Illouz

« La dématérialisation de la musique me gonfle, j’aime le support physique, manipuler un vinyle, feuilleter un livret, tout ça. Cette histoire de balancer sur le net leurs nouvelles compos me paraît pour le moins suspecte, ça fait un peu gosses de riches… » (Benjamin Biolay, dandy mélancolique, à propos de Radiohead proposant son album In Rainbows en téléchargement libre – N° 201, octobre 2007)

Saison 8

visuels: Daniel Abensour, Théophie Calot, Jean De Pena, Pascal Felix Souvet

« C’est l’occasion de donner du souffle à des projets et au bout du compte, d’offrir à la ville plus de rayonnement et de visibilité internationale. » (Bernard Latarjet, ancien combattant, à propos de MP 2013 – N° 229, septembre 2008)

Saison 9

visuels: Damien Boeuf, François Guéry, Pascal Felix Souvet, Susanne Strassmann

« La télé n’est pas le diable pour les gens vraiment intelligents. C’est comme le football d’ailleurs… Les séries, les films d’horreur, la mode peuvent être pris comme des machines à penser. » (Jacques Serrano, philosophe pop – N° 248, octobre 2009)

Saison 10

par Pascal Neveux · visuels: Peggy Moquay, Ekaterina Ustinchenko, François Guéry, Lucas Etievant

« Le meilleur atout [de Marseille] est indéniablement son tissu associatif et son implication alors que les moyens sont très précaires. La faiblesse, c’est sa dynamique institutionnelle, muséale, insuffisamment forte, lisible. Les structures sont présentes, mais les financements ne sont pas à la hauteur. Marseille, qui possède un patrimoine incroyable, n’a pas compris — ou très tardivement — que la culture était un vecteur de développement économique et d’image. On vit actuellement une situation complexe : un potentiel et un gâchis énormes ! » (Pascal Neveux, directeur du FRAC PACA – N° 266, septembre 2010) »