Special Festival 2002

Ça c’est bien un temps de saison !

par Fabienne Fillâtre · visuels: Théâtre du Centaure

L’automne sera tiède, l’hiver vigoureux, le printemps épanoui : avant l’ouverture de la saison théâtrale, consultez la météo des planches…

Enrico Macias

visuels: Michel Figuet

En concert au théâtre du gymnase

Quelque chose d’organique

par Eva Desroches · visuels: Ferran Mateo

Dans une rentrée plutôt maigre (1) et pour sa huitième édition, le festival de danse contemporaine Dansem s’affirme comme un événement important et original par sa programmation et les formes qu’il propose

La possibilité d’une tuile

par PLX

Si nul ne peut prédire, par les temps qui courent, ce qu’il peut encore nous tomber dessus, savourons pour l’heure une saison plus musicale qu’automnale

Les Aventuriers de l’arche perdue

par PLX · visuels: Eva Vermandel

«Bienvenue à Marsatac 2005, une édition qui promet encore une fois d’être collector ». En ce jeudi pluvieux du début du mois de septembre, on a ri jaune mais on a ri quand même. Parce que ces quelques mots avaient déjà dit l’essentiel : cette septième cuvée succèderait bien aux autres, et tout particulièrement à certaines qui, dans leur(s) malheur(s), avaient au moins contribué à faire parler de la maison. Pour évoquer feu le Dock des Suds, puisque c’est de cela dont il ne s’agit plus, nous dirons qu’il avait ponctué l’histoire de Marsatac, à ses débuts, puis l’an dernier, en lui apportant une assise indéniable. Pour autant, cette même histoire — et quelques statistiques (1) — montre aussi que le succès de l’an passé lui échappait en grande partie, l’équipe organisatrice ne devant celui-ci qu’à ses seuls choix stratégiques (lancer lsaison culturelle plutôt que de la boucler, élargir la programmation) et, il faut le dire, sa persévérance

Au-delà du virtuel

par Cynthia Cucchi, Pedro Morais · visuels: D.r.

«La férocité humaine dépasse celle de la nature. » Plus que jamais d’actualité, cette phrase de Jules Verne (1), qui apparaît en troisième de couverture du programme (des réjouissances) d’Arborescence 05, rappelle l’importance de s’interroger sur les rapports que l’homme entretient avec son environnement naturel, même à l’ère du tout numérique.

Une rentrée discrète

par Pedro Morais

Plusieurs changements agitent cette rentrée, de la nouvelle direction des Musées au départ annoncé d’Eric Mangion du FRAC. Une période de transition qui se reflète aussi dans le programme très discret des expositions prévues pour cette période. L’engagement créatif des artistes laisse cependant envisager des surprises et pose un défi à notre capacité d’imaginer des nouveaux rapports à l’art

Points de vue, images du Monde

par Sellan

Les chiffres en témoignent, septembre n'est pas un mois toujours faste pour la fréquentation des salles obscures, et la rentrée cinéma, comme à l'accoutumée, ne se positionne pas sous le signe de la frénésie cinéphilique. Laissant la machine se mettre lentement en marche, le travail de certaines salles et festivals perdure dans une approche de fond développée au fil des ans, proposant quelques belles surprises au détour des programmations