Représentation du spectacle : Black Swan

Suivi de carrière Tsui Hark : HK d’école

On avait beau jeu de l’avoir enterré après quelques fours, mais Tsui Hark n’est pas mort ! L’indémêlable Detective Dee signe le retour en force du génie hong-kongais ; Nicolas Zugasti en livre un portrait totalement subjectif.

Interview Christoph Hochhäusler : l’ami allemand

by Pierre Gaffié

Cinéaste singulier, représentant de la Nouvelle Vague allemande et fondateur de la revue Revolver, Christoph Hochhäusler passe au crible des questions de Pierre Gaffié, soucieux de rappeler l’existence du réalisateur de Sous toi, la ville.

Parallèles :

by Julien Hairault, Nicolas Zugasti

Incassable / Au-delà Buried / 127 Heures Toujours à l’affût des rapprochements filmiques, des plus farfelus aux plus évidents, Julien Hairault et Nicolas Zugasti confrontent cette fois-ci des cinéastes institutionnels (Clint Eastwood et Danny Boyle) à leurs cadets plus (M. Night Shyamalan) ou moins (Rodrigo Cortès) célèbres. Attention, les vainqueurs ne sont pas toujours ceux qu’on croit !

Dossier accidents : ne voiture rien venir ?

by Fabrice Simon

Le ténébreux Carancho de Pablo Trapero a rouvert une plaie cinématographique purulente : les liens entre accidents de la route, sexualité et centres hospitaliers. Chirurgien en chef de la rédaction, Fabrice Simon dissèque les diverses occurrences filmiques de ce sujet point par point (de suture, p. 28) avant de zoomer sur les lugubres Crash et Boulevard de la mort (p. 32), sans oublier que l’hôpital est trop souvent la triste finalité du carambolage (la série Urgences, p. 30). En parallèle, Philippe Sartorelli étudie le diagnostic que fait Scorsese de la décomposition sociale dans À tombeau ouvert (p. 31).

Cinéma & spectacle : je danse donc je suis

Le magistral Black Swan a remis au goût du jour le pur spectacle cinématographique en tant que représentation scénique, et ravivé la flamme du syncrétisme artistique d’antan – celui des premières années du cinéma, depuis la magie de Méliès jusqu’aux musicals sociaux des années 30. Le chef-d’oeuvre d’Aronofsky nous rappelle aussi que le cinéma reste « le » medium par excellence de l’exploration des arts et des formes, selon une conception qui n’est pas nouvelle (le « cinéma total » théorisé par André Bazin date de 1946) mais que l’équipe versusienne a investi avec l’enthousiasme des jeunes premiers, depuis la scène jusqu’aux coulisses.

related issues

jazz · black swan · bals · valérie soulard · luca giacomo schulte · munmun ahmed
#306
2011-02
4,90 €
Novo Numéro 13
black swan · anna calvi · chez.kito.kat · festival passages · christian gattinoni · festival kill your pop
#13
2011-03
0 €
black swan · charlie hebdo · sigur ros · pascal navarro · caroline duchatelet · kinect
#291
2011-12
0 €