Kami et Mecha

Japan SF

By Tony Sanchez

La science-fiction japonaise est bien connue en France au travers de ses manga et dessins animés. On connaît moins en revanche sa dimension littéraire, forte d’une histoire aussi longue que celle dans les pays occidentaux. Nous allons tenter avec cet article de retracer les grandes lignes de cette partie méconnue de la littérature japonaise.

Entretiens croisés

By Tony Sanchez

Né en 1930, Ishikawa Takashi (IT) a étudié le français à l’université. Connu pour son travail de critique et d’anthologiste (il a réuni les textes qui composent la partie japonaise du Sekai SF zenshû – les oeuvres de la science-fiction mondiale) tant dans le roman policier que la science-fiction, il est aussi l’auteur de romans et nouvelles. Il fut parmi les premiers à promouvoir la science-fiction au Japon (il est l’un des fondateurs du club des écrivains de science-fiction japonais).

Entretien avec Jérôme Noirez

By Anne Adam

Expert en musique médiévale, auteur de la trilogie Féerie pour les ténèbres d’inspiration plutôt, disons, coquillarde ou villonienne, voilà que vous vous adonnez aux légendes nippones. La question s’impose : folklore japonais vs folklore occidental : opposition ou complémentarité ?

Osamu Tezuka, l’enfant robot et l’oiseau de lumière

By Manuel Hirtz

Prodigieux raconteur d’histoires, à l’égal de Jack Kirby ou Carl Barks, Osamu Tezuka est le créateur d’un univers fictionnel immense et protéiforme. Comme tous les créateurs surabondants, Tezuka considère l’ensemble de la fiction populaire comme une réserve d’idées et de thématiques dans laquelle il puise sans aucune gêne. En matière de science-fiction, Tezuka a porté, sa vie durant, une grande attention à tout ce qui s’écrivait, se dessinait ou se filmait, dans le monde entier, et en particulier aux États-Unis.

Kowai Manga - Genèse et passerelles

By Anne Adam

« Le manga doit-être indépendant, le manga doit être ouvert, le manga doit être expérimental. » Manifeste figurant sur chaque numéro du mensuel AX.

Le Lézard noir - Voyage derrière le miroir

Entretien par Anne Adam

Survivre à la fin du monde

By Raphaël Colson

De 1945 jusqu’aux années 1970, la fiction populaire japonaise imaginait des récits cataclysmiques où la société se trouvait menacée de destruction suite à l’agression d’un ennemi surgissant des profondeurs de la Terre ou de l’espace, sous la forme de monstres géants, de robots géants ou d’extraterrestres belliqueux et sournois. Pour leur faire face, des super-héros, des androïdes et d’autres robots géants s’interposaient pour repousser l’envahisseur. Tous ces héros luttaient vaillamment pour préserver l’indépendance de la nation, qui, malgré les dégâts causés, se relevait sans difficulté après chaque invasion. Sans doute parce que le Japon lui même se reconstruisait à pas de géant depuis la relance économique amorcée au début des années 1950, ce qui allait lui permettre de se hisser au deuxième rang mondial à partir de 1968.

Ultra Q : l’essence du kaiju

By David Calvo

Je pousse sans limite. Je suis prêt à toucher le ciel de mes pétales froissés. Je secrète un pollen discret, infiltré dans les interstices d’une culture opaque, idéalisée. Je suis la tige où s’articule la passion d’un monde de néons, de plastique. Je me tourne vers le soleil levant pour capter ses rayons de joie ; née d’un champignon nouveau, je serai le symbole d’un monde à la recherche d’une origine.

Super nippons !

By Julien Sévéon

Oubliez vos possibles préjugés sur les super-héros, un élément essentiel de la pop-culture nippone, et plongez à pleins pieds dans un monde peuplé de héros en costumes bariolés, de monstres destructeurs et de héros à la personnalité trouble !

Japan über alles

By Olivier Richard

...ou comment la culture pop japonaise s’est implantée en France

Protection surnaturelle

By Nicolas Lozzi, Michael Zielinski

Il n’est pas difficile de repérer que dans la fiction populaire japonaise, notamment dans celle qui fait appel à l’imaginaire, le surnaturel s’exprime avec des caractéristiques différentes de ses homologues occidentaux. Il existe notamment un motif récurrent, particulièrement frappant lorsqu’on se penche sur les plus grands succès publics de l’art séquentiel nippon, c’est celui de la protection réciproque : celle des esprits ou du divin envers les hommes et inversement.

Petite histoire des grands robots japonais

By Raphaël Colson

Prologue : la science et la machine

related issues

Grands Reportages Oman, les trésors de Sindbad
barcelone · japon · oman · arctique · guadeloupe
#393
2014-03
4,90 €
japon · cristiano carpanini · jean-françois chougnet · crapoulet records · théâtre vitez · mangaro
#344
2014-10
0 €
Fast Numéro 14
japon · états-unis · colombie · eddy mitchell · travelodge motel · microtel motel
#14
2014-11
0 €