Hélène Delprat

Sarah Brahim

by Julie Chaizemartin

Sarah Brahim bénéficie jusqu’au 28 avril 2024 de sa première exposition personnelle, à la fondation Bally, sur les bords du lac de Lugano en Suisse. Un cadre exceptionnel qui entre en osmose avec les œuvres performatives de la jeune artiste. Ces dernières auront aussi, à l’automne prochain, les honneurs du Louvre Abu Dhabi dans le cadre de l’exposition des nominés au Richard Mille Art Prize.

Qui a peur de Chantal Montellier ?

by Camille Debrabant

L’œuvre critique tous azimuts de l’autrice de bande dessinée Chantal Montellier dérange-t-elle au point d’avoir été mise durablement sous le boisseau ? Présentée à la Villa Arson à Nice (1er mars-25 août 2024), l’exposition Qui a peur de Chantal Montellier ? entend y remédier avec une centaine de planches originales, dont certaines inédites.

Thomas Adès, l’ange exterminateur

Si l’opéra du 19e siècle s’inspirait volontiers de romans célèbres, celui du 21e se tourne davantage vers le cinéma d’auteur. À l’occasion de la création française de The Exterminating Angel du compositeur Thomas Adès d’après le film éponyme de Luis Buñuel, nous avons visité les immenses ateliers de décor de l’Opéra Bastille et rencontré Anna-Sofia Kirsch, scénographe radicale de cette production très attendue à Paris (29 février-23 mars 2024).

Hélène Delprat

by Dominique Païni

Dans Monster Soup, sa première exposition à la galerie Hauser & Wirth (20 janvier-16 mars 2024), qui la représente désormais en collaboration avec la galerie Christophe Gaillard, l’artiste Hélène Delprat investit deux pleins étages de nouvelles peintures, sculptures, vidéos et installations. Elle revient ici sur son parcours, depuis ses débuts, son passage « primitif » à la Villa Médicis jusqu’à son rapport tentaculaire aux références et aux images.Toujours irrévencieuse.

Zhanna Kadyrova

by Oksana Piddubna

Pain quotidien

Carrie Mae Weems

by Vanina Géré

L’importance du travail critique de la photographe et réalisatrice états-unienne Carrie Mae Weems n’est pas à démontrer. Sa reconnaissance fut pourtant tardive. Significativement, quand elle est exposée au Guggenheim de NewYork en 2014, ce n’est pas dans le bâtiment historique de Frank Lloyd Wright mais dans les annexes du musée. En Europe, il aura fallu attendre les années 2020 pour que plusieurs expositions monographiques à la mesure de la globalité de l’œuvre soient présentées. La dernière en date : Evidence of Things Not Seen qui, après le Württembergischer Kunstverein de Stuttgart, se tient au Kunstmuseum de Bâle jusqu’au 7 avril 2024 (commissariat Maja Wismer). Vanina Géré s’est rendue sur place.

Karl Kraus, Charles Péguy, Lu Xun

by Felix Macherez

À travers l’étude de Die Fackel de Karl Kraus (1874-1936), des Cahiers de la Quinzaine de Charles Péguy (1873-1914) et des « proses mêlées » de Lu Xun (1881-1936), Céline Barral analyse le « tact destructeur » (dixit Walter Benjamin) des trois écrivains polémistes.

François Jonquet

by Catherine Millet

De plomb et d’or de François Jonquet est un roman initiatique et satirique sur le milieu de l’art contemporain avec, en filigrane, un portrait de Christian Boltanski et d’Annette Messager.

related issues

D'Art & de Culture Numéro 44 · jeroen verbruggen · david wahl · johan inger · thomas schlesser · giovanni de cataldo
#44
2018-12
0 €
Art Absolument L’art, avec ou sans l’homme ? · impressionnisme · jérémy liron · thomas schlesser · antoine caron
#106
2023-07
6,99 €
Opéra Magazine Philippe Jordan · lawrence foster · thomas adès · alessandro corbelli · henri sauguet
#70
2012-01
3,75 €