La conspiration des sectes

Un mal venu d’Amérique

By Pierre Debray

Ce n'est pas un hasard si la nouvelle religion a surgi aux Etats-Unis. L'abbé Vernette constate que «le rêve originel des pères fondateurs, au XVIIIe siècle, et leur idéal de liberté et de fraternité spirituelle devaient déjà beaucoup à ce qu'un grand nombre appartenait à la tradition mystique : Rose-Croix, maçons, hermétistes. Ils voyaient dans leur révolution un archétype de l'évolution future de l'humanité.

La conspiration du verseau, une maffia politico-religieuse

By Pierre Debray

Le succès du « Nouvel Age » a été foudroyant. Constance Rumbey, qui a écrit la meilleure étude critique sur lui, The Hilden Dangers of the Rainbow, publiée aux Etats-Unis en 1983, constatait déjà que dix mille sectes, mouvements ou « instituts » de toute sorte existaient aux USA et au Canada. Le nombre des adhérents et des sympathisants, en Allemagne, s ' élèverait, selon le correspondant du New York Times, à près de 500 000. Une enquête conduite à l' université de Nancy révèle qu'un étudiant sur cinq est attiré par le « Nouvel Age ». La proportion est pratiquement la même parmi ceux qui se disent catholiques pratiquants que chez les autres.

Le new age dans le cinéma US

By Alain Sanders

S'il fallait, historiquement, citer le premier film américain - le premier film d'importance, s'entend - qui est venu s'inscrire dans la philosophie « New Age », la palme reviendrait à Ghost.

La famille de Charles Manson

By Philippe Randa

Nous sommes le 9 août 1969, à Benedict Canyon, banlieue d'Hollywood. lis sont quatre. Trois femmes, un homme. Leur gourou les tient par la drogue, l'alcool et des discours d'illuminés. lis lui obéissent aveuglément et sont venus pour tuer; pour violer; et surtout pour torturer. Ce sera le carnage du 10 050 Cielo Drive, demeure du cinéaste Roman Polanski et de son épouse Sharon Tate. Qui se souviendrait encore de Charles Manson et de sa Famille, comme ils se nomment eux-mêmes, si leurs victimes n'avaient été des personnalités aussi en vue du cinéma ?

La synarchie, mythe ou réalité ?

By Simon Keriadec

Comment une secte pénètre les milieux économiques ou financiers

Les rose-croix

By Philéas Fogg

Quand on parle aujourd'hui des Rose-Croix le mot désigne des réalités multiples. En fait, il s'agit de groupements fort différents qui procèdent d'une tradition illuministe imaginée au début du XVIIe siècle en Allemagne. Le plus important de nos jours est, à coup sûr, !'Ordre rosicrucien AMORC, dont le siège est à San Jose en Californie. Il dispose de fonds importants qui ont permis, ces dernières années, à ses adhérents français, de réaliser des opérations immobilières fort coûteuses.

La malédiction de Sabatier

By Eric Laffitte

Le guérisseur celte soignait tout, sauf la baisse de l'audimat.

Voyage au pays des nouveaux sorciers

By Henri Jego

Il y a une quinzaine d'années, un cinéaste réalisait un documentaire, un brin nostalgique, sur « les derniers sorciers du Berry » . Il entendait conserver le souvenir d'une espèce en voie de disparition. La sorcellerie ne survivait que dans des campagnes reculées. Les progrès de l'instruction et ceux de ! ' urbanisation la condamnaient. Les « clients » du sorcier étaient considérés comme des personnes d'un niveau socio-culturel très bas, parfois atteinte de crétinisme congénital ou de troubles mentaux.

La secte du temple, en Guyana

By Pierre de Villemarest

Ou quand le KGB doublait les expériences "sociales" de Jimmy Carter

Le “temple du peuple”

By Jean Bourdier

A la fin de novembre 1978, une nouvelle à peu près sans précédent venait semer l'horreur dans le monde entier : celle du suicide collectif, en Guyana - l'ancienne Guyane britannique, devenue indépendante - de près d'un millier de personnes, des deux sexes et de tous âges, appartenant à la secte américaine du « Temple du Peuple », dirigée par James Warren Jones.

Au bicentenaire de la révolution... l’extrême droite japonaise !

By André Allegre

En mars 1987, Troisième civilisation, revue publiée par la filiale française d 'une secte japonaise, « Nichiren Shôshû », publiait une photo de son gourou, M.Ikeda, conversant avec M.Baroin, ancien Grand Maître du Grand Orient, devenu, par la grâce de M.Mitterrand, président de la « Commission du bicentenaire de la Révolution et de la déclaration des droits de l'homme » . Les deux hommes venaient de se rencontrer à Tokyo, le 18 janvier, et le quotidien de la secte, Seiko Shinbun, avait publié le compte rendu de leurs entretiens.

Decoutray et l’étrange soeur Myriam

By Roland Gaucher

L'affaire éclate en 1987, au moment de Noël. Dans l'Eglise catholique, une religieuse, soeur Myriam, fait figure de victime. Les médias (télévision, radio, presse) orchestrent cette « persécution ». En effet, nous dit-on, soeur Myriam est juive, immigrée, et socialiste. Trois raisons qui suffisent sans doute pour que la religieuse soit l'objet des foudres d 'une Eglise catholique obscurantiste.

Histoire d’une petite fille élevée dans une secte, le cas Annie A

By Pierre Debray

L'histoire d'Annie A., décrite et commentée par le professeur R. Umdenstock, professeur honoraire de pédiatrie, médecin conseil régional de pédiatrie du Limousin, ne saurait être considérée comme un cas général. Tous les enfants élevés dans une secte ne sont évidemment pas des enfants en danger nécessitant des mesures de sauvegarde. Cependant, le cas d'Annie n'est pas unique, et sa description fait apparaître les risques plus ou moins graves selon les situations, encourus par les enfants dont l'éducation est entièrement confiée à des groupes sectaires.

L’invasion des sectes

By Henri Jego

Aussi loin que l'on remonte dans le passé de l'humanité, on découvre des hommes tout à la fois fascinants et inquiétants. La Bible évoque ces bandes de nabis qui parcourent les campagnes en dansant, au son des fifres et des tambours. Quand Saül, le futur roi d'Israël, les rencontre, il se met à délirer avec eux, ce qui effraie les paysans de son village : « Que lui est-il arrivé ? Est-il de ceux-là ? » (ls, 10, 10 et 11). On trouve des « prophètes » dans tout le Moyen-Orient, en Egypte, en Grèce, que la religion officielle tente d'intégrer tout en s'en méfiant. La Bible rapproche le « prophète » (nabi) du fou (méchouga). Le judaïsme s'efforcera d'établir des critères qui permettront de distinguer le vrai prophète du faux. Vrais ou faux, beaucoup d'entre eux seront cependant mis à mort. Jésus traitera Jérusalem de « tueuse de prophètes ».

related issues

Les Cahiers de Science & Vie Les mystères de Paris
rose-croix · faubourgs de charonne · quartier général de la pègre · peines capitales · musée dupuytren · traitement de la maladie mentale
#138
2013-06
5,20 €