Alexandre le Grand

Laurent Gaudé

par Loïc Mangin

Alexandre, la somme de tous les contraires

À l’ombre du géant perse

C’est l’histoire de David contre Goliath. D’un côté, la Macédoine est un « petit » royaume grec, finissant tout juste sa mue en un État structuré et s’affirmant face aux puissantes cités grecques : Athènes, Thèbes, Sparte… De l’autre, l’immense Empire achéménide, vieux de deux siècles, s’étend de l’Égypte à l’Inde. Sa formidable organisation administrative, ses peuples soumis en font une citadelle imprenable, une civilisation immortelle… en théorie. Car l’histoire est là : Alexandre, jeune roi tout frais émoulu de Macédoine défie la Perse de Darius III, et devient le plus grand conquérant de l’histoire.

L’unité perse

par Sébastien Gondet

L’Empire achéménide était-il en déclin à l’arrivée d’Alexandre le Grand ? Pas du tout, suggèrent les recherches archéologiques actuelles dans les résidences royales et les palais provinciaux. Visite guidée.

Une montée des marches de prestige

Sur les murs de l’escalier qui mène à la salle de réception de l’apadana, à Persépolis, des bas-reliefs montrent 23 délégations (de 3 à 8 membres) de peuples venus remettre au souverain des cadeaux en signe d’allégeance. Leur ordre correspond à une hiérarchie des peuples.

L’empire achéménide

par Wouter Henkelman

Découverte dans les fortifications de Persépolis, une « paperasse administrative » en argile révèle l’efficacité de l’organisation achéménide. Une intendance dont a grandement profité Alexandre le Grand.

Caroline Huguenot

par Loïc Mangin

La Macédoine racontée par ses tombes

Le siège de Tyr

par Pierre-Louis Gatier

L'impossibilité d'une île

Egypte

par Damien Agut

Les liens entre Alexandre et l’Égypte ne furent pas aussi idylliques que le laissent penser les auteurs antiques. C’est surtout le pragmatisme politique qui guida les pas du Macédonien.

Babylone

par Julien Monerie

La légende fabuleuse

Une impériale monnaie d’échange

par Julien Olivier

Alexandre a bouleversé le paysage monétaire en Méditerranée orientale et en Orient. Dès ses premiers succès, il a fait frapper des pièces – les alexandres – dont le succès ne s’est jamais démenti, même après sa mort.

Philippe Charlier

par Loïc Mangin

La mort d’Alexandre… le grand débauché

Guerres fratricides pour un empire très convoité

par Philippe Clancier

Alexandre le Grand, mort soudainement, n’avait pas préparé sa succession... Qui, pour le remplacer ? Ses compagnons de route n’ont pas réussi à se mettre d’accord : ils se sont battus pendant plus de vingt ans. Le grand vainqueur fonda la dynastie des Séleucides...

L’histoire s’écrit parfois en araméen

par Maria Gorea

Le meurtrier de Darius III est-il venu au-devant d’Alexandre qui le poursuivait ? Ce serait un rebondissement inédit qu’aucun auteur ancien ne mentionne. Pourtant, on en trouve la trace dans des documents en araméen, qui éclairent la transition entre les Achéménides et les Macédoniens en Bactriane.

Quand les Grecs colonisèrent l’Asie centrale

par Claude Rapin

Alexandre le Grand débarque en Asie centrale, et c’est toute la région et ses cités, telles Bactres et Samarcande, qui sont transformées pour les siècles à venir. Mais au fait, par où est passé le Macédonien ?

Sarcophage, héritage et propagande

par Jules Buffet

Le sarcophage d’Alexandre, conservé à Istanbul, est l’un des nombreux exemples de références au conquérant macédonien pour légitimer un pouvoir. L’image d’Alexandre faisait vendre !

voir également

Artpassions Vera Michalski
fra angelico · alexandre le grand · max beckmann · collection nahmad · vera michalski · etienne-martin
#28
2011-12
6 €
Le Matricule des Anges Laurent Gaudé - La mise en voix
chloé delaume · gérard macé · laurent gaudé
#57
2004-10
4 €
jean audureau · philippe minyana · laurent gaudé · françois bon · emmanuel darley · auteurs français
#2425
2002-04
8 €