Numéro 14

Hervé Pizon : Dos au mur

par Hervé Pizon · visuels: Elleag Van Ulta

Aucune trace de ton passage je me suis fait un sang d’encre j’ai glissé un message pour toi au creux dans la lézarde du mur là où tu sais juste sur là ou je tais

Yves Misericordia : Don Quichotte (extraits de l’En Rêve)

par Yves Misericordia

Ce matin roule une pierre. La voix de l’Homme garde en bouche le goût de l’encre.

Cédric Lerible : L’univoque, l’aube & arc

par Cédric Lerible

L’aube pourrait être ce fruit qu’outrage le temps posé dans la coupe renversée des nuages nappe froissée ou drap défait nul ne sait le cistre de la nuit serait-il désaccordé ?

Mü : Prophétie & à la figure

par

Vous allez m'aimer, mais vous ne le savez pas encore. Vous allez m'aimer, avec mes sourires, mes défauts, mes fous rires, mes fautes de goût et d'orthographe. Vous allez m'aimer, avec mes sens dessus-dessous, mes ressentiments et mon génie de l'épitaphe. Vous allez m'aimer, avec mes épistaxis, mes zappings sans répit, mes trépidations incontrôlées. Vous allez m'aimer, comme on aime à la folie un objet sans valeur, mais précieux parce qu'on l'a volé. Vous allez m'aimer comme il faut, comme je lis en vous et malgré vous, comme vous en avez tellement envie.

Renaud Piermarioli : Poésures

par Renaud Piermarioli

C'est une boîte C'est une boîte de soup C'est une boîte de soup grise C'est une boîte de soup grise qui se déshabille C'est une boîte de soup grise qui se déshabille dédaigneusement Autant dire que c'est une boîte de strip-tease Qui dit: "Regardez! Sous mon étiquette je suis comme VOUS!" À moins que ce ne soit autre chose.

Lou Milla (extraits de L’Arche D’Éva): Le Martin-Pêcheur

par Lou Milla

Emmanuel Rastouil : Toulon

par Emmanuel Rastouil

Claire Ceira : Eaux

par Claire Ceira

Ruisseaux courbés sur l’arc des pierres ondes claires mères des doigts que nous leur confions rivières vous qui nous appelez toujours où que nous soyons.

Emmanuelle Malaterre : Le (froid) baiser

par Emmanuelle Malaterre

Paul Antoine : Lumière perdue

par Paul Antoine

Pas un arbre, pas une vigne Pas une âme Quelques ronces Une lumière minérale Une caméra posée sur un roc L’air silencieux attend…

Ivan Dmitrieff : Dans l’ouvert

par Ivan Dmitrieff

voir également

FPM FPM 14
jacques cauda · cathy garcia · philippe jaffeux · murièle modély · eric dubois · jean sicard
#14
2017-03
4 €