L’an 1000, la première crise de l’Occident

Naissance d’un monde interconnecté

By Nicolas Chevassus-au-Louis

La circulation des hommes et des idées s’intensifie, les échanges de marchandises s’accélèrent entre l’Europe, l’Afrique, l’Asie et l’Amérique. Autour de l’an mil, la mondialisation est en ordre de marche.

Le fantôme des peurs de l’an mil

By Christophe Migeon

1000. voilà un chiffre parfait, à la rondeur inquiétante. L’histoire en a fait une date charnière, pivot d’un Moyen Âge rempli de bruit et de fureur. Juste avant de basculer vers l’autre millénaire, l’Occident chrétien aurait, croyait-on, baigné dans la hantise de la fin du monde pour repartir sur de nouvelles bases une fois passée la date fatidique.

La naissance de la France

By Karine Jacquet

L’accession d’Hugues Capet au titre de roi des Francs, en 987, va transformer très progressivement un petit royaume qui deviendra quelques siècles plus tard la France.

La féodalité, une invention de l’an mil ?

By Pascale Desclos

On a longtemps cru que l’an mil marquait le début de la féodalité. des fouilles archéologiques françaises apportent aujourd’hui un nouvel éclairage sur la datation des sites et l’émergence des seigneurs…

Le paysage médiévalse dessine

By Marie-Catherine Mérat

Entre 950 et 1050, villes et villages ont poussé en nombre autour des églises et des châteaux, disait-on, marquant une rupture avec le haut Moyen Âge. Des fouilles archéologiques, entreprises depuis quelques années, façonnent un autre paysage.

Les instruments de la modernité

By Román Ikonicoff

Le XIe siècle n’a pas tant inventé qu’innové, au sens où il a donné à des outils connus depuis l’antiquité une autre vie. développés simultanément, le fer, le moulin, la charrue convergent vers une amélioration considérable de la productivité agricole.

Le temps des moines

By Jean-François Mondot

Grâce à leur prière continue, qui célèbre dieu nuit et jour, et leur culture supérieure à celle des autres clercs, les moines de l’an mil acquièrent un prestige immense. ils sont au coeur de la société et de l’économie de l’époque.

Le roman, un art tourné vers le divin

By Marielle Mayo

Au tournant du millénaire, le développement des monastères et des églises fournit l’occasion d’un renouveau de l’architecture, de la sculpture et des arts décoratifs. L’art roman, qui va s’étendre à tout l’Occident chrétien, montre alors une extraordinaire vitalité créatrice, inventant de nouvelles formes et témoignant d’une nouvelle relation au divin.

Constantinople entre Orient et Occident

By Nicolas Chevassus-au-Louis

La culture grecque, la puissance militaire romaine, la foi chrétienne. L’empire byzantin, superpuissance méditerranéenne, concilie ces trois influences. Mais les signes annonciateurs du déclin sont déjà là.

Les capitales de la connaissance

Bagdad, Cordoue, Le Caire sont les trois grands foyers d’un monde arabo-musulman divisé, mais uni par la culture et la soif de savoir. Leurs savants ont exploré le patrimoine antique et poursuivi l’oeuvre de leurs prédécesseurs. La science arabe s’apprête à gagner l’Europe.

L’éclat des Cholas

By Rafaële Brillaud

Dans leur appétit de conquête, les rois d’une ancienne dynastie imposent leur suprématie en pays tamoul, puis étendent leur emprise au-delà des frontières de l’Inde. D’un petit État, ils font naître un vaste empire.

Le rayonnement de l’empire Song

By Philippe Testard-Vaillant

Si, autour de l’an mil, une timide embellie éclaircit l’horizon de l’Occident, une nouvelle puissance économique et culturelle brille de mille feux : la dynastie Song remet l’Empire chinois au centre du jeu.

Le faste des Khmers

Pendant plus de cinq siècles, les souverains d’Angkor s’attachent à préserver l’unité du royaume et à accroître sa puissance. Si l’identité khmère se forge autour du culte du Devaraja, par la construction de temples et de palais, l’art de remodeler la nature est gage de prospérité.

Un âge d’or oublié

By Jean-Philippe Noël

À une époque où l’Europe ignorait tout de l’Afrique noire, des civilisations prospères de ce continent nouaient de fructueux contacts avec le monde musulman, l’océan Indien, et même la Chine.