Santiago H. Amigorena

Dans le sillage de Gracq

illustrations: Pierre Marquès

Plutôt que de rester à la Maison, suivre le fleuve. Et pourquoi pas à vélo ? Les Rencontres Gracq, dédiées à l’auteur de Lettrines, se muent en festival littéraire & géographique, du 25 au 29 sep- tembre. Son nom : Les Préférences. Au départ de Nantes, la caravane empruntera la piste cycla- ble européenne N°6 qui longe la Loire (jusqu’au Danube). Arrivée à Montjean-sur-Loire, soit 66 km. Le parcours (neuf lieux-étapes) sera entrecoupé de moments de lectures, de tables rondes, de balades en barque, etc. Une quinzaine d’écrivains sont invités parmi lesquels Mathias Enard (notre photo), Marielle Macé, Maylis de Kerangal, Christian Garcin, Hélène Gaudy. Cette première édition interrogera la place des fleuves dans la littérature et les sciences humaines. « Cinq jours de réflexion cordiale, d’émotion intellectuelle et de convivialité festive », promet l’organisateur, l’écrivain Emmanuel Ruben, à la tête de la Maison Julien Gracq depuis deux ans.

Éclats de vie

by Philippe Savary

Avec ou sans illustrations, les livres de l'œil ébloui s'affranchissent des genres pour libérer une parole sensible, mélancolique et fraternelle.

De quoi tu frappes ?

by Laurence Cazaux

Hedda est un texte sur la violence conjugale, qui "racle la gorge jusqu'au sang".

Santiago H. Amigorena

by Thierry Guichard

Les voix du silence

Toutes nos vies à écrire

by Thierry Guichard · illustrations: Olivier Roller

L'ambitieux projet d'écrire à la croisée de Proust et Joyce auquel Santiago H. Amigorena s'attelle depuis quarante ans enjambe des gouffres où l'humanité a chu. L'intime naît parfois de l'universelle douleur.

Bruno Remaury

by Richard Blin

L'absolu du perdu

Marin Tince

by Valérie Nigdélian

Zig mélancolique

Liège en douces mesures

by Guillaume Contré

Philippe Marczewski propose le récit de ses pérégrinations dans sa ville natale, sur laquelle il jette un regard tour à tour amoureux, mélancolique et affûté.

L’atelier du roman

by Nicolas Mouton

Dans un roman en forme de représentation théâtrale, Philippe Forest convoque la peinture Richard II, Churchill et son double, pour sonder la création littéraire et son inguérissable blessure.

Sergueï Lebedev

by Thierry Cecille

Légendes d'hier

Une fois (et peut-être une autre) de Kostis Maloùtas

by Guillaume Contré

Ce premier roman grec explore avec humour les apories de l'édition lorsqu'un événement imprévu met à nu la vacuité même de ses techniques de battage médiatique.

La guerre se joue deux fois

by Éric Dussert

Les Réfugiés, traduit de l’américain par Clément Baude et Jamais rien ne meurt, traduit de l’américain par Valérie Bourgeois, de Viet Thanh Nguyen, Belfond

D’un pays entravé

by Thierry Cecille

D'une Turquie bâillonnée nous parviennent encore quelques voix, par-delà les barreaux - ainsi celles, dissemblables mais fortes, d'Ahmet Altan et de Selahattin Demirtas.

Kenneth White

by Richard Blin · illustrations: Marie-Claude White

Une poétique du monde

Au pas inégal des jours de Leonardo Sinisgalli

by Emmanuel Laugier

Paysages avec figures