Numéro 46

Guerre au ciel

By Marie Lansade

Après 10 ans de collaborations à la mise en scène avec différentes compagnies (Théâtre de l’Ante, Ckoi Ce Cirk, Cie du Coin…), l’animation d’ateliers de théâtre amateur et de master classes autour de l’improvisation, de nombreuses expériences du côté du cinéma et de la télévision, Cédric le Stunff, fondateur en 1998 de la Cie du Chat Perchée, basée à Monts, revient à des choses plus personnelles et signe avec Guerre au Ciel sa cinquième création. Née et mûrie d’une rencontre voici 15 ans avec un texte, « Guerre au ciel, le monologue de l’Ange », figurant à la fin du recueil « Angel City », co-écrit par Sam Shepard et Joseph Chaïkin dans le cadre d’une diffusion radiophonique. Réadapté en France, Le Monologue de l’Ange est passé dans la série Fictions sur France Culture, mais c’est la première fois que le texte est adapté au théâtre.

“C’est pas de l’art et ce n’est sûrement pas street”

By Pierre-Henri Ramboz

J’emprunte la formule à Bodega Bams, rappeur et gangster d’origine sud-américaine dont Gasface tire le portrait dans l’épisode 1 de sa web-série documentaire Hell Train (que je vous recommande).

Blouses notes

By Elise Charbey

Alix, Karl, Romaric et Simon sont musiciens. Ils interviennent avec leurs voix et leurs instruments à l’hôpital Clocheville auprès d’enfants malades. Je leur ai demandé de décrire leur vécu là-bas, à la manière d’Apollinaire, dans son long poème intitulé Il y a. Afin de construire un film, avec et sur eux. Un film documentaire au sein de cet univers. L’idée étant de me projeter dans leurs sensations, leurs mots, leurs perceptions, avant d’aller à l’hôpital avec eux. Dans une forme qui n’invite pas à la hiérarchisation des éléments mais qui laisse la place aux détails, aux fragilités, aux ressentis. Ce poème à quatre voix, le voilà. Il sera le prologue du film que nous présenterons en novembre prochain.

Après la bataille

Le cinéma documentaire n’est pas le documentaire télévisé. C’est une « écriture » du réel dans la langue du cinéma, un regard subjectif sur le monde, dépeint et assumé sur grand écran. Le nombre de films réalisés chaque année est impressionnant. Toutefois, peu d’entre eux ont la chance de bénéficier d’une sortie en salle. Ils sont souvent le fruit d’un travail de cinéastes-artisans, bénéficiant de peu de moyens et dépendant d’aides financières, dispensées au compte-gouttes, par des organismes comme le CNC. Pour arriver dans les salles, ces films ont besoin d’un distributeur qui en fera la promotion et le placement. Sans distributeur, c’est le réalisateur ou le producteur qui font les VRP. Les festivals et la critique ont un rôle important dans l’industrie du cinéma mais encore plus dans le registre du cinéma documentaire qui doit se vendre aux salles une par une, car ce sont elles, in-fine, qui choisissent de diffuser ou non un film lui permettant ainsi de trouver son public.

related issues

Louis Chill Bump
shannon wright · tours · pierre llamas · chill bump · stan smith · jérôme sevrette
#11
2013-05
0 €
Louis Hushpuppies
coeur · tours · patrick norguet · saint-ouen · piano chat · hushpuppies
#1
2011-04
0 €
lyon · montréal · tours · néoisme · espace roquette · cacouna
#19
1983-06
2 €