Bien choisir son matériel

2012-2013 Le point sur...

En 2012, on a pu s’assoupir devant la routine des mises à jour et nouvelles versions des logiciels de traitement photo. À tort car, s’il n’y a pas eu de tremblement de terre, quelques mouvements de fond esquissent pour 2013 un paysage assez mouvementé…

Kits reflex pour débuter

De 400 à 1 200 €, nous avons sélectionné dix kits reflex prêts à l’emploi qui sont tous susceptibles de vous séduire. Bien sûr, certains décrochent le Top Achat tandis que d’autres affichent des performances en retrait, mais tous ces modèles restent d’excellents outils pour découvrir les joies de la photo créative. Julien Bolle les a tous testés et il vous livre son verdict.

Notre sélection de boîtiers experts & pros

En haut de gamme, l’offre reflex est aussi variée que multiple. Nous vous proposons ici un large tour d’horizon des modèles qui nous font tous rêver. Que ce soit un reflex sur-vitaminé en capteur APS-C, un beau modèle 24x36, un spectaculaire moyen-format ou un indémodable Leica M, voilà les modèles qui tiennent le haut du pavé et qui procurent, pour la plupart, des qualités d’images hallucinantes !

La famille Leica M

À l’occasion de la dernière Photokina de septembre, le célèbre fabricant allemand a changé l’orientation de sa gamme M, celle qui reste le coeur de sa spécificité. Si les deux boîtiers argentiques (M7 et MP) continuent d’être produits sur commande, c’est du côté du numérique que le bouleversement est concret. Les M9 et M9P disparaissent au profit de trois M qui se partagent le marché du télémétrique. Le futur M (sans chiffre !) sera le modèle le plus moderne et le plus ambitieux (sortie prévue début 2013), le M-E sera l’alternative “économique” et le M-Monochrom le choix des esthètes fortunés qui ne s’intéressent qu’au n & b. Revue de détails de ces trois M digitaux qui vont bouleverser les habitudes des fans de la marque “à la pastille rouge” !

Les moyens-formats

Le marché traditionnel du moyen-format numérique est sérieusement attaqué par les boîtiers 24x36 à plus de 20 MP, la palme revenant aux 36 MP du Nikon D800. Sur une page imprimée, un D800 fait jeu égal avec les dos moyens-formats à 40 MP, pour le tiers du prix.

Bien choisir son objectif de reflex

By Claude Tauleigne

Plus de 400 références ! Bien sûr votre boîtier ne sera pas compatible avec tous les objectifs recensés dans les pages suivantes, mais si on ajoute les zooms et les focales fixes proposés dans la marque de votre appareil avec les modèles conçus par les indépendants (Sigma, Tamron, Zeiss…), on peut dire, sans se tromper, que chacun se retrouve devant un choix foisonnant. Une lecture attentive de nos tableaux et des commentaires de Claude Tauleigne s’impose donc…

La question “pratique” que chacun se pose...

Au-delà des graphiques, des courbes, et des notes, à RP, nous aimons aussi comparer concrètement les tirages papier. En effet, si on se contente de voir ses images sur un écran, il est complètement inutile d’investir dans du matériel coûteux. Les nouveaux compacts haut de gamme à objectifs interchangeables (les fameux “hybrides”) prétendent être aussi bons que des reflex, du moins en qualité d’image.

Les gammes optiques

Le monde des compacts à objectifs interchangeables est vraiment très actif : cette année, ce sont pas moins d’une trentaine de nouveaux objectifs qui ont été présentés. Ils sont déjà commercialisés ou annoncés comme imminents. C’est, peu ou prou, le même nombre de nouveautés que l’année dernière : les constructeurs garnissent donc leur catalogue au pas de charge !

Notre sélection de 20 compacts

L’arrivée des modules photo performants sur les smartphones a obligé les fabricants de compacts à changer de braquet. Fini désormais les modèles basiques, bardés d’électronique de pacotille, place aux vrais appareils de poche qui arrivent à cumuler un encombrement réduit et une qualité d’image appréciable. Parce que là aussi, les progrès techniques ont été stupéfiants ces douze derniers mois, comme en témoigne la belle sélection mitonnée par notre expert maison, Renaud Marot.

Adieu la Suisse ! À Montpellier

Une sélection d’événements un peu moins fournie ce mois-ci, Mois de la Photo à Paris oblige (programme complet dans notre hors-série 15 en kiosque depuis le 2 novembre). Mais nous n’avons pas oublié la Province avec des expositions à Marseille, Montpellier et Bastia.

La collection du Château d’eau à Marseille

La galerie du Château d’eau à Toulouse est non seulement un lieu qui présente des expositions d’auteurs de qualité (souvent chroniquées en ces pages) mais elle est aussi riche d’une collection initiée dès les années 70 par Jean Dieuzaide et qui compte aujourd’hui près de 4 000 tirages.