Mentir

Cause toujours

par Hélène Isnard

Quelles pourraient être les figures du mensonge en psychanalyse ? Comment pourrait-on en effectuer le repérage dans la cure ? Quelles en sont les fonctions ? Que signent-ils dans le texte de l’analysant et de l’analyste défini par le cadre transférentiel ? Autant de questions qui se pensent dans le rapport unique des partenaires à la langue, à la parole et au récit, et à leurs possibles dénaturations.

Pseudonyme en ligne

par François Perea

Remarques sur la vérité et le mensonge sur soi

Mentir ? Ça va de soi !

par Xavier Bouchereau

Qui n’a jamais menti ? Personne évidemment. Le mensonge, nul n’y échappe, mais nul n’échappe non plus à la réprobation morale qu’il provoque. Que ce soit un enfant qui dissimule une bêtise subissant les foudres de ses parents ou un homme politique soldant la note de toutes les promesses non tenues, petites ou grandes, le menteur est blâmé pour sa faute. Le mensonge connaît quelques bénéfices, il permet d’esquiver la vérité, mais il entraîne aussi de fâcheuses conséquences quand la vérité le rattrape.

Mentir pour plaire

par Pascal-Henri Keller

Questions sur le phénomène placebo

La confusion des sens ou le mentir vrai dans l’action politique aujourd’hui

par Robert Salais

Dans leur conversion aux solutions de marché dont la crise a révélé l’ampleur et les dégâts, les décideurs publics et les détenteurs du pouvoir ont, dans leur grande majorité, abandonné le projet d’agir directement sur la substance de la réalité économique et sociale comme dans les pratiques interventionnistes propres aux régimes de croissance économique de l’après-guerre. Pour autant, leur rabattement sur des régulations marchandes – par un changement des règles et des procédures publiques qui favorise le plein déploiement du marché – ne va pas de soi.

Michel van de Kerchove

par Nadia Taïbi

Entretien : La vérité judiciaire - Les décisions de justice sont-elles falsifiables ?

Incarcération: le corps ne ment pas

par Nadia Taïbi

Les échos récurrents des prisons portent en général sur les mauvaises conditions de vie carcérale. Le soupçon réside dans le fait qu’il existe des risques de manquements au respect des droits fondamentaux, consubstantiels à l’enfermement. Parmi les données rendues publiques (outre le nombre de suicides ou de morts suspectes publié chaque année par les associations et repris par l’administration) demeurent les chiffres de la surpopulation carcérale concernant les 98 maisons d’arrêt de France.

Thomas Hobbes

par Vincent Grégoire

La parole souveraine et l’honneur des sujets

La représentation : Entre vérité et mensonge

par Louis Ucciani

Alors que je préparais un texte sur le travail de Jean Messagier, lors de nos discussions, celui-ci me demanda de préciser le sens que j’attribuais au mot représentation et en quoi je l’associais ou non à la représentation picturale. Certes une ambiguïté dans l’utilisation du terme aurait pu faire penser que, si ma lecture philosophique condamnait la représentation, elle entraînait de fait dans cette même condamnation la représentation picturale.

Le cinéma italien pendant le régime fasciste

par Jean-Pierre Favero

Ou l’image au service de la propagande

voir également

Philosophoire La République
albert camus · république · jean-jacques rousseau · thomas hobbes · jean-fabien spitz · auguste comte
#39
2013-04
7 €
Le Matricule des Anges Mario Rigoni Stern
antónio lobo antunes · jean-claude zylberstein · mario rigoni stern · domaine étranger · jean hatzfeld · sylviane sambor
#47
2003-10
4 €