Turbulente humanité

Amour et Psyché

par Agnès Santi

Omar Porras et son équipe revisitent le mythe d’Amour et Psyché, histoire d’amour entre une mortelle et un dieu. Une féerie grandiose, un drame familial, et un éblouissant hommage au théâtre, dont l’artisanat rejoint ici le sublime : un voyage à ne pas manquer !

Nicolas Liautard

par Catherine Robert

Après Scènes de la vie conjugale*, présenté l’an dernier à La Colline, Nicolas Liautard aborde Après la répétition, de Bergman, qui lui permet de poursuivre ses recherches sur la méthode de travail de l’acteur.

Isabelle Lafon

par Anaïs Heluin

Après son triptyque Les Insoumises où elle se faisait passeuse des mots de la poétesse russe Anna Akhmatova, de Virginia Woolf et de Monique Wittig, Isabelle Lafon reprend Une mouette créé en 2012. Un concentré de Tchekhov interprété par cinq comédiennes.

Corine Miret

par Éric Demey

Comme à leur habitude, Corine Miret et Stéphane Olry ont pensé une forme qui sort des sentiers battus et empruntent, cette fois, ceux du bois de Vincennes, à la rencontre de leurs multiples habitants.

Katharina Thalbach

par Manuel Piolat Soleymat

La Résistible Ascension d’Arturo Ui entre au répertoire de la Comédie-Française. Pour mettre en scène la pièce de Bertolt Brecht, l’Administrateur général de la Maison de Molière a choisi Katharina Thalbach, fille de l’actrice allemande Sabine Thalbach et du metteur en scène suisse Benno Besson.

Chloé Dabert

par Manuel Piolat Soleymat

En 2014, Chloé Dabert recevait le Prix Impatience pour sa création d’Orphelins, de Dennis Kelly. Aujourd’hui, la metteure en scène poursuit son exploration du théâtre de l’auteur britannique avec L’abattage rituel de Gorge Mastromas.

Justine Wojtyniak

par Agnès Santi

Installée en France depuis plus de dix ans, la polonaise Justine Wojtyniak met en scène un poème choral qui rassemble les morts et les vivants et ravive une mémoire tue. Un Kaddish pour les disparus et une alerte pour notre présent. Un texte joué dans le monde entier et une première en France.

Paul Toucang

par Catherine Robert

Pour respecter le testament de son gourou, une communauté sectaire de jeunes adultes se rend en pèlerinage à Lourdes. Les idoles tremblent et vacillent ; Paul Toucang rit et fait rire.

Ubu

par Agnès Santi

Olivier Martin-Salvan et son équipe portent à la scène Ubu sur la Butte (1901) d’Alfred Jarry, et installent l’intrigue dans l’univers de l’aérobic. Un pari difficile.

Laurent Pelly, Agathe Mélinand

par Manuel Piolat Soleymat

Deux citoyens d’Athènes fuient la corruption de leur cité pour vivre avec une communauté de volatiles… Laurent Pelly met en scène Les Oiseaux d’Aristophane au Théâtre national de Toulouse. Dans une nouvelle traduction d’Agathe Mélinand.

Jean-Claude Falet

par Catherine Robert

Grenade, le soir du 18 août 1936, Manuel de Falla se rend dans les bureaux du gouverneur civil, José Valdès Guzman, pour réclamer la grâce de son ami Federico Garcia Lorca. Jean-Claude Falet met en scène le texte de François Henri Soulié, qui fait dialoguer le tyran et l’artiste.

Le jour de la bête

par Delphine Baffour

Aina Alegre, que l’on a vue danser chez Fabrice Lambert, David Wampach ou Nasser Martin-Gousset, crée une troisième pièce pour sa compagnie Studio fictif. Elle y questionne les énergies de groupes, les relations entre individus et communautés.

Honji Wang, Sébastien Ramirez

par Agnès Izrine

Au centre de la scène oscille une sphère gonflable monumentale, illuminée de l’intérieur, pendant que les danseurs se débattent avec leur espérance amoureuse. La nouvelle création de la compagnie Wang Ramirez explore les relations humaines.

Florian Noack

par Jean Lukas

Né à Bruxelles en 1990 dans une famille de musiciens, le jeune pianiste Florian Noack, lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux, compte parmi les grands espoirs du piano européen. Musicien défricheur, il s’est distingué par l’enregistrement d’une intégrale des oeuvres pour piano de Sergueï Lyapunov, et surtout un étonnant disque de transcriptions et paraphrases (de sa main) d’oeuvres de musique russe récompensé par le prestigieux prix ECHO Klassik. Sa passion singulière pour les transcriptions et le bonheur d’explorer des terres musicales inédites s’expriment de nouveau lors de son prochain et prestigieux récital parisien.

Jean-Claude Montredon

par Vincent Bessières

Connu pour sa longue collaboration avec le pianiste Alain Jean-Marie, le batteur martiniquais célèbre sur scène et sur disque un demi-siècle de carrière.