Coeur à prendre - 2 Tranches

Billy the kid

par Emmanuel Germon

BY THE WAYS : A JOURNEY WITH WILLIAM EGGLESTON Documentaire (France - 1h27) de Vincent Gérard et Cédric Laty avec William Eggleston, Winston Eggleston...

Ceux qui marchent debout

par PLX

Le roi est mort, vive le king of soul. Pour avoir plus d'une fois organisé des soirées « tribute », et surtout parce que chacun de ses membres, d'une façon ou d'une autre, a nourri son art de cette oeuvre inégalée, le Syndicat du Rythme n'allait pas manquer de rendre un dernier hommage à James Brown, qui s'en est allé définitivement sceller la légende au lendemain de Noël. Comment, dès lors, mieux célébrer le maître qu'avec ceux qui lèvent le poing, ceux qui visent les hanches, Ceux Qui Marchent Debout ? La fanfare parisienne, qualifiée à juste titre de « meilleur groupe funk français du monde », a dès ses débuts (1992) repris le répertoire du Godfather avant de s'atteler à ses propres compos, jouées ensuite aux quatre coins du globe. Elle nous fera ici l'honneur, comme ce fut le cas précédemment, de débuter sa tournée pour présenter son incendiaire nouvel essai. Concert (et soirée) de la semaine.

Thomas Mery

par PLX

Lorsque l'on « vient » du rock, domaine qui favorise, par nature, l'excès à la mesure, passer de l'électrique à l'acoustique s'avère souvent un exercice périlleux. Mais il est heureusement des entorses à la règle et, de Lou Barlow (Sebadoh/Folk Implosion) à Troy Von Balthazar (Chokebore) en passant par David Pajo (Slint), certains ont gagné leurs galons de songwriters par-delà l'influence considérable de leurs premiers groupes. C'est le cas de Thomas Mery, chanteur et guitariste de Purr, trio emblématique de la scène post-rock française de la seconde moitié des 90's. Aujourd'hui en solo, ce garçon n'a gardé de ses précédents projets (Halifax notamment) que la fibre expérimentale pour illuminer ses chansons folk de grésillements électroacoustiques. On dirait du Nick Drake passé au filtre de la modernité numérique, c'est intime, douloureux et décidément très joli.

Violett & The cognacq jays

par PLX

Le récent documentaire que lui a consacré Canal+ (Les bébés rockers) aura au moins eu ce mérite : donner à la « nouvelle scène rock » parisienne une consistance, un visage un peu plus humain que celui renvoyé par le prisme déformant du buzz, amplement orchestré par quelques journalistes ayant vu là leur ultime titre de gloriole. Car si ces gamins ne savent pas encore que tout ça, c'est en grande partie du pipeau, ils sont spontanés, touchants, justes, parce qu'ils sont encore eux-mêmes. Parce qu'ils ont encore le temps. Après les Naast, ce sont aujourd'hui les Plastiscines qui, pour avoir signé sur une major, entraînent avec elles un bataillon de lycéennes archi-lookées. D'où sont apparues Violett et les Cognacq Jays, aussi vite que des groupies dans des toilettes pour hommes : ça pisse jamais bien loin, mais c'est toujours très sex.

Carte Blanche

par Cynthia Cucchi, Lionel Vicari

Depuis trois saisons, le Théâtre de Lenche offre une carte blanche à une compagnie de la région : après L'Egrégore il y a deux ans et Vol plané la saison passée, au tour de la compagnie vauclusienne d'investir la petite scène du Panier. Entamée en janvier, la programmation au Lenche donne à voir toute l'étendue du répertoire d'Eclats de Scène, du vaudeville contemporain et critique (La part du gâteau) au huis clos policier (Le trésor des chemises noires), en passant par des spectacles de marionnettes à destination des plus petits (Vie de rêve ou rêves de vie, Liberté…). A la fois engagés et ludiques, les textes de Gilbert Barba permettent à la compagnie de prolonger sur scène le travail de démocratisation et de culture de proximité développé depuis 1998 dans le Vaucluse. Fidèle à ses idéaux humanistes (« culture pour tous, échanges et débats d'idées »), cette structure dynamique s'emploie en effet à faire vivre le théâtre là où on ne l'attend pas forcément (notamment en milieu rural), par le biais d'un centre culturel itinérant.

voir également

miossec · machiavel · céleste boursier-mougenot · georges appaix · don quixote hack & love · andrés marín
#171
2014-10
0 €
boston ballet · agnès letestu · klap · madame arthur · georges appaix · serge lutens
#14
2017-07
7 €