Numéro 247

L’évènement - Marsatac

by PLX

Depuis qu'il a pris ses quartiers en septembre, le festival de musiques actuelles est progressivement devenu l’événement qui marque le lancement de la saison culturelle à Marseille. Après avoir fêté ses dix ans l’an dernier avec succès, il entre aujourd’hui dans une deuxième phase de son histoire, intimement liée à son nouveau statut de poids lourd. Ce qui soulève quelques questions : comment continuer à grandir sans trahir sa dynamique originelle ? Peut-on ouvrir sa programmation à toutes les musiques ? Marseille sera-t-elle à l’écoute, à l’aube d’un challenge qui semble déjà la dépasser ? Parce que Marsatac est désormais une institution, les enjeux diffèrent, comme les points de vue. Et la frontière qui sépare la critique des louanges de circonstance, parfois mince. La preuve par deux.

Rentrée sur les planches

by CC

Les scènes de spectacle vivant jouent les prolongations de l'été en nous offrant une myriade de festivals. Théâtre, danse, cirque, arts de la rue, performances... : toutes les disciplines sont convoquées pour une rentrée qui s'annonce flamboyante.

Rentrée musiques - J’ai rêvé New York

by Nas/im

Après le succès de son précédent album Bach Coltrane, Raphaël Imbert est de retour de New York avec un nouveau disque enregistré en trio. Plus jazz dans la forme, la musique du saxophoniste provençal navigue au coeur de l’imaginaire jazz tout en poursuivant sa quête ascensionnelle.

Expos - Volte/face

by Elodie Guida

Fruit d'un mois de résidence et de production commune sur une invitation d'RLBQ et de Triangle France, l'exposition de Guillaume Alimoussa et de Nicolas Guiot, Sculpture d'Accueil, propose la juxtaposition de deux manières différentes d'aborder des postulats communs: la contrainte du site, une approche sculpturale et l'inclusion du spectateur.

Souviens-toi l’été dernier

by HS, Ev, Nas/im, CC

Pendant que Mickael Jackson n’en fi nissait plus de mourir, que le Petit Nicolas affolait la presse française avec un pauvre malaise vagal et que l’on frissonnait déjà en attendant l’épidémie cochonne, votre journal, altruiste et exigeant, a enfermé deux mois durant ses journalistes dans des salles obscures. Tour d’horizon pas du tout exhaustif et complètement subjectif.

related issues

Poly Lou Doillon, son jardin secret · rodolphe burger · jean-louis hourdin · piano chat · kate barry
#156
2013-03
0 €
Poly DMC Mulhouse · antoine volodine · rodolphe burger · musée français du pétrole · yves iffrig
#135
2010-09
0 €
Novo Mots, sons et images · olivier cadiot · rodolphe burger · ludovic lagarde · nicolas comment
#1011
2016-09
0 €