Vous avez sauvé le soldat Ventilo

Le chant du Cygne

par Roland Yvanez

Au concours des superlatifs et des hyperboles, Le Barbier de Séville emporte la palme des effusions. Depuis sa création à Rome le 20 février 1816, le chef-d’oeuvre de Gioacchino Rossini n’a jamais quitté le répertoire. La nouvelle production de l’Opéra de Marseille renouvelle dans un style poétique étincelant la joie de chanter l’amour et la liberté.

Fête de la République de l’Inde

par Sylvia Obrados

Le 26 janvier, on célèbre, en Inde et partout dans le monde, l’entrée en vigueur de la Constitution indienne. L’occasion idéale pour l’association Taal Tarang-Indian Arts Academy de fêter le soixantedixième anniversaire de l’Indépendance de l’Inde...

La famille Carniel

par Laurent Dussutour

Si le jazz est souvent idéalisé sous la forme d’une « grande famille », il n’en existe pas moins sous la forme d’une réalité lignagère dans notre région. Ainsi en va-t-il des Carniel. Le père, Jean-Marie, contrebassiste amateur d’excellence, sort ces jours-ci un album à la sensibilité exacerbée et au swing sans pareil (This I Dig For You, Bluetown Studio, avec Denis Césaro au piano et Cédrick Bec à la batterie), et ne cesse de tourner sur les scènes régionales. Le fi ls aîné, Enzo, connaît une carrière fulgurante avec son projet House Of Echoes, salué par la critique, et se produit ces jours-ci dans les clubs des alentours avec des cats de classe internationale sous le leadership de l’extraordinaire trompettiste de Kansas City Hermon Mehari. Le cadet, David, est quant à lui un batteur plus qu’effi cace, à retrouver sous peu de-ci de-là dans la cité phocéenne au sein de divers projets avec le gratin des jeunes musiciens. Cela valait bien une forme d’entretien collectif.

Plateau de saison

par Florence Pondaven

L’hiver, c’est bien, mais Fest’Hiver, c’est mieux… Le festival de théâtre souffl e fi èrement ses dix bougies à travers une programmation de jeunes compagnies de la région.

La place du spectateur

par Olivier Puech

Le Festival Parallèle est de retour pour une huitième édition au titre évocateur de « Chambre d’échos », renvoyant au corps des artistes de la programmation comme lieu de langages et sources d’actions.

Les Chiens de Navarre

par Karim Grandi-Baupain

Les Chiens de Navarre reviennent au Théâtre du Gymnase avec Jusque dans vos bras. L’occasion de s’interroger sur le concept incendiaire de l’identité française et de voir comment l’absurde peut déstabiliser une propagande savamment orchestrée.

Imagerie populaire

par Pauline Puaux

« Feuilleton à l’eau de rose », « lecture de type Voici », « album au romantisme exacerbé »... Si l’on en croit l’opinion collective, le roman-photo est un art qui, dans son essence propre, cultive le rejet. Et pourtant, ce procédé n’a, avec le temps, jamais cessé de se renouveler. Léger, comique, voire addictif, le roman-photo s’offre dans un style plus insolite et provocateur qu’il n’y parait. Au cours de l’exposition qui se tient au Mucem, la vignette fi nit même par nous monter à la tête ! Moment ludique assuré.

Exposition Ikbal / Arrivées

par Nadja Grenier

L’exposition Ikbal / Arrivées présente un panorama de la nouvelle génération de photographes algériens, témoins d’une envie commune de nous raconter leur pays.

JE de lumière

par Karim Grandi-Baupain

L’exposition Matière noire du photographe Geoffroy Mathieu à la Friche est une expérience intimiste avec la particularité d’une lumière qui agit comme une signature.

Matière à réflexion

par Florence Pondaven

Avis aux retardataires : si vous n’avez pas encore eu la chance de visiter à la Galerie Saint-Laurent l’exposition Matière Noire co-réalisée par Gonzalo Borondo et des artistes invités de toute l’Europe, c’est la dernière semaine avant finissage…

Estefania Peñafiel Loaiza

par Céline Ghislery

Estefania Peñafiel Loaiza achève sa résidence de création au 3bisF, où commence l’exposition Détours (La Loterie à Babylone) dans laquelle les mots de Borges, Michaux, Rimbaud et Caillois guideront les pas du spectateur dans le labyrinthe imaginé par l’artiste. On retrouve ses gestes et ses sujets de prédilection dont ceux de la mémoire, de la petite et de la grande histoire, des déplacements et des détours, des présences cachées et des absences montrées…

Machine Pneumatique

par Frédéric Vaysse

À partir du 26 janvier, la Machine Pneumatique, espace d’art et de culture situé à l’Estaque dans le quartier de Saint-Henri, présente le travail du peintre Apollinaire Gbeteglo dans une exposition intitulée En libérant je me libère. Une peinture revendicative et énergique qui partage avec le lieu quelque chose de l’ordre de la frénésie, et bien plus encore...

Allemagne réunifiée

par Emmanuel Vigne

En parallèle à l’exposition Harun Farocki – Empathie actuellement à la Friche, le Gyptis propose un week-end de projections et de rencontres, en partenariat avec le Goethe Institut, autour de ces deux artistes majeurs du cinéma allemand, Harun Farocki et Christian Petzold.

Dans l’oeil de Buñuel

par Emmanuel Vigne

L’équipe de l’Institut de l’Image d’Aix-en-Provence profi te d’une vaste sortie des fi lms de Luis Buñuel en copie numérique restaurée pour proposer un très beau cycle consacré à l’un des plus grands cinéastes de l’histoire, dont l’oeuvre fait toujours référence.

Soyez sympas, rembobinez

par Emmanuel Vigne

C’est reparti ! Comme chaque année, une poignée de salles régionales — l’Alhambra de Marseille, le 3 Casino de Gardanne et les Renoir / Mazarin d’Aix-en-Provence — s’emparent du festival proposé par le magazine Télérama, permettant de revisiter les moments forts cinématographiques de l’année écoulée.

voir également

inde · chine · singapour · asie · hong kong · traduction littéraire
#5
2017-01
6,99 €
littérature · inde · chine · asie · taiwan · traduction littéraire
#6
2017-07
6,99 €
D'Art & de Culture Numéro 22
monaco · pablo picasso · mucem · eric boulatov · diato · friedler
#22
2013-06
0 €