Se souvenir

Le Corbusier

par Sophie Roulet

Après le centenaire de sa naissance en 1987, les hommages se multiplient pour le cinquantenaire de sa disparition en mer le 27 août 1965. Expositions, livres et débats sans oublier bien des “objets dérivés” se succèdent, les prix de ses toiles s’envolent alors que son oeuvre construite tente pour la troisième fois de rentrer au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Mons, du Doudou au Data

par Anne-Marie Fèvre

La petite ville belge wallonne n’a pas eu peur de se battre pour devenir en 2015 Capitale Européenne de la Culture. Parmi des centaines d’événements artistiques qui rythment toute l’année, c’est l’architecture – de réhabilitations de casernes en bâtiments contemporains – qui représente le miroir durable de la reconversion de cette ex-ville minière. Finis le silex et le charbon, elle a mis du digital dans ses vieilles pierres et mute vers une cité culturelle et numérique. En s’appuyant sur son patrimoine magnifié, du néolithique au Beffroi, des guerres passées à la paix, du rituel folklorique du Doudou à l’implantation du Data Center de Google dans le nouveau quartier de Mons 2. Visite d’une mine de bâtiments.

Chantiers hauts en couleur

par Sophie Roulet

Du “Plus petit cirque du monde” à Bagneux au lieu de création urbaine du Point Haut à Saint-Pierre-des-Corps, l’agence Construire transforme les chantiers en actes culturels. Démarche engagée pour une nouvelle urbanité.

Futurologies parisiennes

par Sophie Roulet

Dans l’attente des résultats de l’appel à projets Réinventer Paris sur 23 sites de la capitale, retour sur les recherches hors-concours de deux architectes visionnaires. Des tours vertes du Paris Smart City 2050 de Vincent Callebaut aux abris furtifs du Petit Pari(s) de Stéphane Malka, la science fiction devient réalité.

Variations pop sur refrain postmoderne

par Sophie Roulet

Avant l’heure de la post-modernité, l’autodidacte italien Piero Fornasetti (1913-1988) s’est laissé guidé par un imaginaire nourri de bien des références historicistes de Palladio à Piranèse. Pop dans ses multiples duplications, son “designo” fait l’objet d’une première rétrospective au musée des Arts décoratifs de Paris.

Fictions sur l’esthétique

par Sophie Roulet

Se rapprochant de l’art à travers le thème volontairement provocateur des Sens du Beau, la Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2015 se muséifie. Panorama des réflexions de cette 9ème édition, délaissant sa vocation prospective d’origine au profit de “belles” expositions.

Design original

par Delphine Jacob

Notre époque est marquée par l’engouement des industriels du design pour la réédition de meubles et luminaires des années 1950/1960, à l’instar de Jean-Marc Villiers – architecte, collectionneur et président de la Société des éditions de Pierre Guariche qui propose, à nouveau, des objets de ce concepteur nés durant les Trente Glorieuses. La frénésie est due à l’épuisement des droits d’édition des grands maîtres du design tels Le Corbusier, Jean Prouvé ou Charlotte Perriand. Cette tendance favorise la (re)découverte du travail des créateurs hexagonaux dont les productions inscrites dans un contexte historique les ont menés à travailler sur la rationalisation du mobilier domestique.

Se souvenir, architectures vagabondes entre héritage et hérésie

par Lionel Blaisse

Au-delà des outrages du temps, le patrimoine tant architectural que naturel a payé un lourd tribut face au Progrès, à la croissance et à la folie des hommes. Et cela continue aujourd’hui, au point de mettre en danger la planète. Si “ce qui reste” concourt à témoigner de l’Histoire de l’humanité, il nous faut bien reconnaître que tous les peuples et civilisations qui nous y ont précédés n’ont pas toujours su ou pu voir – comme André Malraux – dans « l’avenir un présent que nous fait le passé ». Au travers de leurs projets, les architectes défendent auprès de nos édiles leurs rapports au “déjà là” et leurs “visions” – sincères, même si parfois délirantes – d’un meilleur à venir !

Musées maritimes Helsingør Versus Tallinn

par Jean-François Pousse

Parfaitement dissemblables, ces deux musées de la marine d’Helsingør et Tallinn ont tout en commun. Equipements culturels, ils revitalisent d’anciennes friches industrielles portuaires, ils réutilisent l’existant qu’ils magnifient, se servent de la structuration de l’espace pour stimuler les parcours. Ils mettent en scène deux collections d’histoire maritime et développent une médiation culturelle effi cace. Match nul ? Oui. Avec avantage pour Tallinn, pour ses trésors entre jeux de guerre, Jules Vernes et mystères de profondeurs.

Du missel au CD-ROM, du ciboire au café

par Manon Pierre

L’architecte Dan Hanganu et l’agence Côté Leahy Cardas ont opéré une réutilisation inédite du patrimoine religieux québécois. La restructurationextension de l’ancienne église Saint-Denys-du-Plateau leur a permis d’y loger un programme ambitieux comprenant une bibliothèque, une ludothèque, un café ainsi que plusieurs lieux de rencontre et d’échanges. Un exercice délicat de reconversion d’un lieu de culte en lieu de culture, intégrant nouvelles technologies et outils multimédia.

voir également

Maze Jacques
eric-emmanuel schmitt · superpoze · unno · albert hammond jr · snøhetta · hyacinthe
#46
2015-12
0 €