Cecilia Bartoli

Cécilia Bartoli pour Angostino

By Gaëtan Naulleau

Après plus de vingt ans de carrière, la voix n'a pas bougé d'un iota. Mais la musicienne elle, a grandi, nourissant son art à la source du bel canto autant qu'à la déclamation baroque, cultivant la plus précieuse vertu, la curiosité. Sa dernière découverte, devenue sa nouvelle«mission » : Agostino Steffani, musicien oublié qui, grâce à elle, ne va pas le rester longtemps !

Alfred Cortot, ombre et lumière

By François Anselmini

On célèbre en 2012 le cinquantième anniversaire de la mort d’Alfred Cortot. Le pianiste français fut une des personnalités artistiques les plus considérables de son temps, mais sa mémoire reste entachée par son engagement auprès du régime de Vichy. Essayons d’y voir plus clair dans ce « passé qui ne passe pas » en déroulant le fil d’une vie toute dédiée à la musique.

Le droit de tutoyer les génies

By Rémi Jacobs

De Bach à Ravel en passant par Beethoven ou Chopin, le répertoire de Cortot ne connaissait pas de limites. Un demi-siècle après sa disparition, son art continue de nous fasciner, comme il fascinait ses contemporains.

Le sorcier du temps présent, Pierre Henry

By Benoît Fauchet

L’inventeur, avec Pierre Schaeffer, de la musique concrète fête ses quatre-vingt-cinq ans et présente à la Cité de la musique Le Fil de la vie, pensé comme son opus ultimum. Et déjà inclus dans un nouveau coffret de dixCD, à la fois rétrospectif et riche en inédits.

Bach, Jesu meineFreude

By Gaëtan Naulleau

« Jésus ma joie, délices de mon coeur, Jésus mon trésor. » On imagine sous les premiers mots une musique allante, chaleureuse, et pourtant tout en elle est sombre, sa tonalité (mi mineur), son profil mélodique descendant, sa ligne de basse (en jargon un tétracorde descendant, attribut de la plainte dans l’art baroque). Nous voilà bien prévenus : rien dans ce motet pour choeur à cinq voix et continuo ne sera simple.

Parlons son

By Ivan A. Alexandre

Copenhague et Dallas, Ténériffe et Zhuhaï, Salzbourg et Pétersbourg, Essen et Alicante, Doha et Valladolid, faut-il continuer ? Il s’inaugure un auditorium ou un opéra presque chaque mois sur notre planète. Et invariablement la renommée proclame le miracle acoustique de ces temples nouveaux.

Aix 2012

By Benoît Fauchet

Ni mozart ni l’opéra baroque n’étaient à la fête à Aix. mais il faudra se souvenir qu’un chef-d’oeuvre est né en 2012 sous le ciel de Provence : triomphe sans partage pour le deuxième ouvrage lyrique de George Benjamin.

Figures croisées

By Rémy Louis

Chacun avec deux orchestres différents, Simon Rattle et Esa-Pekka Salonen ont, pour quatre soirs, enflammé Paris.

Marche écossaise

By Gérard Condé

Oncommençait à désespérer de cette année Debussy, bien mal engagée au disque. Mais voici qu’elle s’illumine, avec le piano de Philippe Bianconi (cf. page 94) et l’orchestre écossais de Stéphane Denève.

Mon piano numérique Celviano de CASIO m’est devenu indispensable au quotidien

Considéré il y a encore quelques années comme un instrument pour débutants, le piano numérique est devenu aujourd’hui indispensable pour les pianistes professionnels ou amateurs grâce à des avancées technologiques de plus en plus impressionnantes.

Koczalski, prince oublié

By Gaëtan Naulleau

L’interprète de Chopin le plus « exotique » à nos oreilles serait aussi le plus fidèle à ses préceptes

Darius le conquérant

By François Laurent

Darius Milhaud (1892-1974) est sans doute le compositeur le plus intrépide du groupe des Six.

related issues

Opéra Magazine Cecilia Bartoli
christian lacroix · cécilia bartoli · ludovic morlot · mârouf · vincent lasserre · leonardo caimi
#84
2013-05
3,75 €