L’Enlèvement de Marco Bellocchio

Sissi & moi de Frauke Finsterwalder

La comtesse Irma, embauchée comme dame d’honneur de l’impératrice Élisabeth d’Autriche, apprend à connaître cette femme imprévisible et tourmentée. Ce film élégant, superbement interprété et éclairé, pâtit d’un scénario un brin répétitif et superficiel.

Complètement cramé ! de Gilles Legardinier

Pour son premier film, Gilles Legardinier adapte l’un de ses propres romans. Le casting, prestigieux, et le décor (un magnifique château breton), ajoutent à l’élégance de la mise en scène. Porté par sa bienveillance, le film est une réussite.

Marco Bellocchio

Le 25 mai, Marco Bellocchio et les acteurs de L’Enlèvement, présenté à Cannes, ont participé à une projection publique organisée par le Cinema Troisi de Rome, en précisant que les recettes en seraient entièrement reversées aux victimes des inondations en Émilie-Romagne de mai-juin 2023. Le film a le mérite de raconter une histoire simple, mais parsemée d’images puissantes, qui expriment la nature tragique de l’événement. L’Enlèvement parle de familles brisées, et d’enfances détruites à jamais, mais entend également sonder l’âme de figures controversées, comme Pie IX, à la fois machiavélique et fragile, ou les émotions complexes du père d’Edgardo, qui oscille entre impuissance et peur. Bellocchio a déclaré qu’il voulait faire un film “vivant, sincère, pas nécessairement émouvant”. Il a, de toute évidence, réalisé une œuvre mystérieuse qui, sans apporter de réponses précises, ouvre la voie à de nombreuses interrogations.

Flo de Géraldine Danon

Cette “fiction où tout est vrai”, précise la réalisatrice, nous embarque à bord de l’époustouflant parcours de Florence Arthaud, la célèbre navigatrice disparue en 2015, et signe le beau portrait d’une femme à l’indomptable énergie, éprise de liberté.

Monsieur le Maire de Karine Blanc et Michel Tavares

Dans Monsieur le Maire , un élu projette d’ouvrir un foyer pour femmes en difficulté dans sa commune, pour lutter contre la désertification rurale. Inspiré d’une histoire vraie, ce film humaniste manque de crédibilité, et souffre de personnages stéréotypés.

Kleber Mendonça Filho

by Isabelle Boudet

“ Je préfère considérer la présence des fantômes d’un point de vue poétique plutôt que technique ou religieux ”

Le Repaire des contraires de Léa Rinaldi

Dans une commune fragilisée par la déshérence sociale et les violences urbaines, un chapiteau se dresse comme un symbole de résistance artistique. Le film est le portrait pénétrant d’une résistante et la chronique d’une lutte inégale entre création et destruction.

Le Théorème de Marguerite de Anna Novion

Une brillante étudiante en mathématiques voit son petit univers s’effondrer lorsque ses travaux sont contredits. Anna Novion filme son nouveau départ, son ouverture au monde mais aussi sa passion persistante dans cet épatant portrait sentimental et intellectuel.

related issues

Arte Magazine Notre-Dame, le chantier du siècle · marco bellocchio · jane campion · julie bertuccelli
#6
2023-03
0 €
Palmarès Magazine Naissance du cinéma · cannes · marco bellocchio · oncle boonmee · michelangelo frammartino
#1
2010-06
0 €