On a marché sur la tête

Conger ! Conger !

par Emma Zucchi

Comment Conger ! Conger ! est-il devenu le meilleur groupe de rock marseillais ? Rencontre avec son charismatique batteurchanteur à l’occasion de la sortie de This Is A White Album.

Mars en baroque

par Roland Yvanez

Le baroque ténébreux des memento mori du peintre Caravage ou du compositeur Gesualdo côtoie un élan vers des mystères joyeux ; un baroque d’extases et de ravissements aux héroïnes lumineuses, au contrepoint céleste. Il sonne également la trompe de réjouissances somptuaires et fourmille de voluptés où profane et sacré interfèrent. Jean-Marc Aymes, ordonnateur des Menus Plaisirs du Festival Mars en Baroque, nous invite à venir saisir ce que nous cachent ces clairs-obscurs, ces trompel’oeil (ou oreille) : les artifices de cette diversité. L’édition 2017 du festival ouvre ses rideaux sur le spectaculaire théâtre d’un art de la passion et de la représentation où passé et présent se conjuguent en même temps.

Kery James

par Marie Anezin, Samir M’Kirech

Figure de proue du rap conscient français, artiste engagé dans un combat sans fi n à la recherche de la vérité et de la justice, Kery James sera l’une des têtes d’affiche du festival Avec le Temps. Avant de le (re)découvrir sur scène, rencontre avec l’auteur de la chanson polémique Racailles, artiste multicarte, ciseleur de mots et poète traceur de route.

Kid Francescoli

par Sébastien Valencia

Kid Francescoli, le meneur de jeu marseillais de la pop moderne, passe à l’attaque des bacs et des playlists avec son quatrième album, Play Me Again. Ralenti sur les onze années écoulées depuis le coup d’envoi de sa carrière musicale.

Les rivages du temps

par Olivier Puech

Après Koltès, Gabily, Bond et Genet entre autres, la compagnie Aurige Théâtre / Groupe Manifeste propose Littoral de Wajdi Mouawad au Théâtre des Argonautes, lieu unique, chaleureux et hors du temps.

L’avenir de Bobby

par Karim Grandi-Baupain

Le Grand Théâtre de Provence et le Théâtre de l’Olivier programment, ce mois-ci, Sunny, la dernière création d’Emmanuel Gat, chorégraphe israélien installé à Istres. L’occasion d’une rencontre sur la genèse de son travail.

Commun printemps

par Jordan Saïsset

« C’est l’irruption d’une vie incontrôlable ; c’est le Marseille ingouvernable, joyeusement indiscipliné, qui refait surface. » Ainsi l’un des membres fondateurs du Carnaval de la Plaine, l’emblématique Alèssi Dell’Umbria, nous aiguillait-il l’an dernier au sujet du fameux défi lé qui marque, depuis 1999, la fi n de l’hiver dans les rues de son quartier, résolument populaire.

Quel amour ! Pour 2018, la culture scelle son union avec les patrons

par Benoît Gilles

L’association Marseille Provence culture présente les grandes lignes de MP 2018 autour du thème « Quel Amour ! ». Les quinze acteurs culturels promettent une saison culturelle inédite de février à septembre, pour seulement six millions de budget. Ce rejeton lointain de la capitale européenne de la culture est le fi ls légitime de l’union de la culture et du monde économique.

Trop beau pour être vrai

par Céline Ghisleri

Il va falloir démêler le vrai du faux au Château de Servières, qui ment depuis quelques années déjà sur sa prétendue identité de « château »... Jeux & mensonges se joue donc des jugements de valeurs tout en déclinant, à travers les oeuvres de huit artistes, l’art de mentir et de tromper son spectateur sans bouder son plaisir.

Bienvenue aux clubs

par Astrid Börner

Un an après Landskating, tour d’horizon festif des skateparks de la planète, la Villa Noailles nous invite pour sa nouvelle exposition annuelle d’architecture, cette fois consacrée aux discothèques.

Confections intimes

par Céline Ghisleri

Si le critère pour apprécier une oeuvre d’art n’est sûrement pas celui de l’émotion, cette dernière n’est cependant pas bannie du champ de l’art contemporain. L’exposition Des choses qui arrivent au MAC Arteum en donne un bon exemple.

Concrètement abstrait

par Charlotte Lazarewicz

Éric Krautwasser expose depuis près de quatre ans et peint depuis une bonne décennie. Ce n’est pas son métier, mais une passion solide. Zoom sur la rencontre d’un ingénieur avec l’abstrait.

Rage et courage

par Emmanuel Vigne

Début mars, le Gyptis, la Salle de l’Œuvre, le Mucem, les Variétés, le Vidéodrome 2 et l’Agora des Galériens accueillent l’édition 2017 du Printemps du Film Engagé, proposant projections, discussions, débats autour de nombreux thèmes sociétaux, avec une programmation pertinente de films enragés.

État d’urgences

par Emmanuel Vigne

En ce mois de mars, l’équipe du Mucem frappe très fort : avec la manifestation Temps fort Palestine, le public phocéen — et d’ailleurs — pourra découvrir un panorama magnifi que d’une production cinématographique palestinienne rare et lumineuse, à même de bouleverser notre regard sur cet État.

Maisons du monde

par Emmanuel Vigne

À Rousset et ses environs, l’équipe des Films du Delta propose sa dernière édition de Nouv.O.Monde, événement cinématographique destiné à interroger collectivement ce monde en marche. L’occasion également, dans un cadre convivial, de rencontrer de nombreux cinéastes qui accompagnent les oeuvres.

voir également

Opéra Magazine Franco Fagioli
thierry fontaine · roselyne bachelot · franco fagioli · omo bello · marie-pierre de surville · anna hofmann
#99
2014-10
3,75 €